1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Philippe présente les réformes de l'"acte II" en invoquant l'urgence
Reuters12/06/2019 à 16:28

PHILIPPE PRÉSENTE LES RÉFORMES DE L'"ACTE II" EN INVOQUANT L'URGENCE

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a présenté mercredi la feuille de route de la majorité pour l'année à venir, précisant les prochaines réformes de l'assurance chômage et des retraites et la mise en oeuvre de certaines mesures écologiques, tout en se disant ouvert à reporter l'examen de la réforme constitutionnelle.

Lors d'un discours de politique générale à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a annoncé que les contribuables modestes seraient les grands bénéficiaires de la baisse de 5 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu promise par Emmanuel Macron, à travers une baisse des deux premières tranches.

Il a confirmé que la taxe d'habitation serait supprimée pour tous les Français, avec une disparition progressive pour les 20% qui ne sont pas encore concernés.

Le chef du gouvernement a ouvert son discours par les sujets écologiques, ambition qui sera selon lui "au coeur de l'acte II" du quinquennat, avec notamment une transformation des aides à la rénovation énergétique pour qu'elles profitent aux ménages qui en ont le plus besoin.

La réforme des règles de l'assurance chômage, qui sera présentée mardi, instaurera un bonus-malus pour limiter le recours aux contrats de courte durée dans les 5 à 10 secteurs qui les utilisent le plus. Une autre mesure sera prise pour limiter les CDD "d'usage", particulièrement flexibles.

Une dégressivité des allocations pour ceux dont les salaires sont les plus élevés sera mise en oeuvre, a ajouté Edouard Philippe, et les cas permettant de toucher davantage au chômage qu'en travaillant seront révisés.

Sur les retraites, l'autre délicate grande réforme sociale, le Premier ministre a confirmé le maintien de l'âge légal à 62 ans mais annoncé qu'un "âge d'équilibre" et des incitations à travailler plus longtemps seraient mis en place.

Il a tranché une autre incertitude, en annonçant que le projet de loi permettant la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes serait examiné fin juillet au conseil des ministres et qu'il pourrait être débattu au Parlement fin septembre.

(Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    13 juin11:57

    Suite/... et des Milliards d'économies à faire...et arrêtez de nous gonfler avec votre baratin primaire, de faire tjrs payer les autres, SAUF VOUS... et un très gd merci aux gilets jaunes et notamment ceux qui se sont fait estropier à vie...et à inscrire dans le marbre;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer