1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marel, spécialiste de la viande transformée, vise une cotation secondaire
Reuters20/05/2019 à 12:28

AMSTERDAM (Reuters) - Marel, groupe spécialisé dans la transformation de viande et de poisson, a annoncé lundi son intention de demander une cotation secondaire sur Euronext Amsterdam, la société islandaise voulant se donner les moyens de se développer dans une contexte de hausse mondiale de la demande en protéines animales.

Plus importante valeur boursière islandaise avec une capitalisation de quelque 391 milliards de couronnes (2,85 milliards d'euros), Marel a précisé vouloir émettre de nouveaux titres représentant 15% de base actionnariale totale.

"La croissance de la population, l'urbanisation et l'augmentation des classes moyennes" à travers le monde seront les moteurs de la croissance à long terme du groupe, a déclaré Arno Oddur Thordarson, directeur général de Marel , ajoutant viser une croissance annuelle des ventes de 12% jusqu'en 2026.

En 2018, Marel, qui pèse à hauteur de 36% du total du marché actions islandais (le Nasdaq Iceland Stock Exchange), a réalisé un chiffre de 1,2 milliard d'euros, soit une hausse de 15,4% par rapport à 2017, et un bénéfice net de 122,5 millions (+26%).

A mesure que les sociétés s'enrichissent, "la première chose qu'elles font quand elles commencent à participer à l'économie mondiale" est d'augmenter la consommation de protéines (animales)", a dit à Reuters Arno Oddur Thordarson dans le cadre d'un entretien téléphonique.

En plus des équipements pour transformer volaille, viande (porc et boeuf) et poissons (poissons à chair blanche et saumons), Marel commercialise également les logiciels et les services afférents.

Arno Oddur Thordarson a souligné que la moitié de la croissance future du groupe sera le fait d'acquisitions.

(Toby Sterling, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer