Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron confirme vouloir réformer le statut des cheminots

Reuters24/02/2018 à 18:59

MACRON CONFIRME VOULOIR RÉFORMER LE STATUT DES CHEMINOTS

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est déclaré samedi favorable à une réforme du statut des cheminots, un point sensible de la transformation de la SNCF que prépare l'exécutif.

Le gouvernement n'a encore rien dit de ses intentions mais la proposition de mettre fin à terme à ce statut protecteur pour les salariés de la compagnie ferroviaire figure dans un rapport qui doit lui servir de base de réflexion.

"Il faut le réformer, le statut des cheminots", a déclaré le président français, interpellé sur le sujet par un visiteur au Salon de l'agriculture, à Paris.

"Je ne peux pas avoir d'un côté des agriculteurs qui n'ont pas de jours fériés, etc., qui n'auront parfois pas de retraite et dire 'le statut des cheminots, il ne faut pas le changer'", a justifié Emmanuel Macron.

"Je ne suis pas du tout pour rogner sur les salaires. Mais on a aujourd'hui, sur à la fois des éléments de statut (...) et plus largement de gestion de l'entreprise, des choses qu'il faut adapter", a encore dit le chef de l'Etat.

Dans son rapport remis la semaine dernière, l'ex-PDG d'Air France Jean-Cyril Spinetta propose notamment de ne plus embaucher sous le statut de cheminots et d'examiner la pertinence de milliers de kilomètres de petites lignes, deux mesures potentiellement explosives.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, doit dévoiler lundi la méthodologie et le calendrier de la réforme.

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF, qui ont déjà adressé plusieurs avertissements au gouvernement, se retrouveront le lendemain pour organiser la riposte s'ils la jugent nécessaire.

Lors d'une rencontre avec des employés de la SNCF en juillet dernier, Emmanuel Macron avait laissé entendre qu'il souhaitait repenser le statut des cheminots, sans plus de précisions.

(Simon Carraud)

46 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    25 février23:23

    aiki41 C'est exact, bravo!

    Signaler un abus

  • gendrefr
    25 février18:42

    aiki41 +10

    Signaler un abus

  • g.gigon
    25 février17:56

    Et pour ces politicomafieux, on réforme quand leur statut de privilégiés établis sur le dos du citoyen Francais.

    Signaler un abus

  • vazi
    25 février14:56

    une chose est sur je ne participerais à aucun mouvement pour la SNCF et encore moins pour EDF, je suis pour les syndicats, mais j'observe que certain défendent le secteur public (CFDT) mais n'ont pas bougé un pouce pour le secteur privé qui est moins bien loti . On constate qu'on ne peut pas tirer tout le monde vers le haut, donc on doit baisser les avantages de certain et donner au plus pauvre

    Signaler un abus

  • rollan26
    25 février12:54

    Reforme du statut, oui mais largement compensé par la suppression de l' ISF pour les cheminots aussi!!.De quoi se plaigne t'ils?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.