1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Loiseau accuse Mediapart d'être 'l'idiot utile" du RN
Reuters24/04/2019 à 09:11

LOISEAU ACCUSE MEDIAPART D'ÊTRE 'L'IDIOT UTILE" DU RN

PARIS (Reuters) - Nathalie Loiseau, embarrassée par des révélations de Mediapart sur sa présence passée sur une liste étudiante d'extrême droite, a accusé mercredi le site d'information d'être "l'idiot utile" du Rassemblement national et renvoyé son fondateur Edwy Plenel, qu'elle range parmi "les petits procureurs journalistiques", à son passé trotskiste.

Mediapart, reprenant une information de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, a rapporté lundi que la tête de liste de La République en marche aux européennes, qui se présente comme un rempart au parti de Marine Le Pen, avait figuré en 1984 en position non éligible à Sciences-Po Paris sur une liste de l'Union des étudiants de droite (UED), émanation du GUD, organisation d'extrême droite aux méthodes musclées.

L'ancienne ministre aux Affaires européennes, qui multiplie les interventions médiatiques pour se défendre, plaide "une erreur de jeunesse", "une idiotie".

"J'étais à Langues O' (Institut national des langues et civilisations orientales-NDLR) toute la journée, j'apprenais le chinois pour passer le concours qui me fera rentrer ensuite au Quai d'Orsay. J'étais à des années lumière de ça", a-t-elle développé mercredi matin sur CNEWS.

"A cette époque, il y a des choses qui me choquaient puisque j'apprenais le chinois", a-t-elle poursuivi, visant implicitement Edwy Plenel.

"Ce qui me choquait, c'est tous ceux qui considéraient que les années Mao, avec leurs millions de morts, c'était pas grave, que le génocide des Khmers rouges, c'était pas grave", a-t-elle lancé.

"Ce sont les mêmes qui me font un procès aujourd'hui, ce sont les mêmes qui à 20 ans étaient trotskistes ou maoïstes, considéraient que la révolution permettait tout, qu'on pouvait être du côté des terroristes de Septembre Noir", a-t-elle insisté.

Le journaliste Edwy Plenel, fondateur du site Mediapart lancé en 2008, fut militant trotskiste dans les années 70. Il avait contribué, sous le pseudonyme de Joseph Krasny, à l'hebdomadaire de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), écrivant notamment qu'"aucun révolutionnaire ne se peut se désolidariser de Septembre Noir", le groupe palestinien qui avait revendiqué en 1972 l'assassinat de 11 athlètes israéliens durant les Jeux olympiques de Munich.

Relevant que l'information relative à son passé estudiantin venait initialement de Minute, Nathalie Loiseau a estimé que l'on attaquait ainsi "la liste qui met en difficulté l'extrême droite" pour le scrutin du 26 mai, ajoutant à l'adresse de Mediapart, "un journal que je déteste" : "Parfois, on est l'idiot utile de quelqu'un."

Face aux "petits procureurs journalistiques qui se targuent d'être des justiciers", la candidate de LaRem a assuré ne se sentir nullement fragilisée.

"Je n'ai jamais été aussi déterminée, aujourd'hui j'ai la rage."

(Sophie Louet, avec Sudip Kar-Gupta, édité par Yann Le Guernigou)

34 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dupon666
    24 avril20:36

    d'autant plus que l'europe compte pour zero dans l'histoire depuis 45..

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer