1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les propos sur les Gaulois, simple plaisanterie, dit Griveaux
Reuters30/08/2018 à 09:26

LES PROPOS SUR LES GAULOIS, SIMPLE PLAISANTERIE, DIT GRIVEAUX

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a invoqué jeudi l'humour et l'ironie pour expliquer les propos d'Emmanuel Macron sur le "Gaulois réfractaire au changement" prononcés au Danemark, qui ont suscité un tollé dans l'opposition.

Cette déclaration s'adressait aux partis politiques et non aux Français dans leur ensemble, a estimé en outre Benjamin Griveaux, qui s'exprimait sur France 2.

"Si on ne peut plus manier un peu l'ironie et la plaisanterie et si à chaque fois qu'un mot est employé, il est décortiqué, instrumentalisé, on va vous faire de la langue de bois en chêne massif, on va tous s'ennuyer ferme", a-t-il dit.

"Je suis sûr que les Français ont parfaitement compris l'esprit que le président de la République a voulu mettre dans cette plaisanterie", a ajouté le porte-parole.

Selon lui, "les Gaulois réfractaires, ce sont les partis politiques qui depuis trente ans ne veulent rien changer, qui depuis 15 jours nous jouent la surviolence dans les mots politiques, qui veulent retrouver le confortable clivage gauche-droite".

Interrogé sur Radio Classique, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno le Maire, a également parlé d'un simple "constat amusé".

En visite au Danemark, le chef de l'Etat a opposé mercredi la culture danoise, issue selon lui d'un "peuple luthérien, qui a vécu les transformations des dernières décennies", au réflexe du "Gaulois réfractaire au changement".

Cette comparaison a immédiatement suscité des réactions courroucées dans l'opposition.

Sur Europe 1, le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, a jugé jeudi "inadmissible d'entendre le président de la République critiquer et caricaturer les Français" alors même qu'il devrait, selon lui, jouer les ambassadeurs du pays.

Emmanuel Macron "méprise les Français depuis l'étranger", a pour sa part fustigé Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (ex-FN), sur Twitter.

Pour le député de La France insoumise (LFI) Alexis Corbière, qui a également réagi via Twitter, le président français s'est montré, avec ses "propos d'une sottise confondante", "non seulement très méprisant contre son propre peuple, mais aussi très ignorant sur les Gaulois".

Cette polémique en rappelle d'autres, Emmanuel Macron étant coutumier des déclarations de ce genre interprétées par ses opposants comme la preuve d'une arrogance supposée.

En septembre 2017, il avait déclaré devant la communauté française d'Athènes qu'il entendait réformer la France et que, pour ce faire, il ne céderait en rien "ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes".

Il avait par la suite dit assumer ses propos, contredisant les efforts déployés dans un premier temps par ses équipes pour les atténuer.

(Simon Carraud, édité par Yann Le Guernigou)

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dan197
    30 août15:02

    Mais, vue les commentaires ? Qu'en pense IDÉ FIXE !

    Signaler un abus

  • berghof
    30 août12:25

    A force de faire de l'humour, mal placé, il finira par se casser la figure !

    Signaler un abus

  • M7018387
    30 août11:12

    merci rosa pour votre combativitée

    Signaler un abus

  • serval02
    30 août11:10

    Toute vérité n'est pas bonne à dire...Dommage...

    Signaler un abus

  • mlaure13
    30 août10:39

    jwattirz.. "pour un président aussi nul sur le plan moral et intellectuel"?....heureusement que vous êtes la pour rehausser le débat?...;-)))

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer