1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les éleveurs français, victimes collatérales du réchauffement climatique
Le Point08/10/2018 à 20:05

« Si la sécheresse perdure et qu'il n'y a pas de printemps précoce, il va manquer des camions de paille. » Voilà l'inquiétude grandissante d'Henri Guillemot, un éleveur français au micro de Franceinfo. Il abonde : « Cela concerne tout le nord de l'Europe. » Ses collègues éleveurs sont de plus en plus nombreux à faire un lien entre le changement climatique et la sécheresse inédite qui touche leurs terres. Le constat résonne d'autant plus que le Giec a remis un rapport de 400 pages aux gouvernements ce lundi dans lequel les scientifiques alertent sur les conséquences désastreuses du changement climatique.

En Saône-et-Loire, les températures de plus en plus élevées et le manque de précipitations font souffrir l'agriculture. « La canicule a brûlé l'herbe et bloqué la repousse », poursuit Henri Guillemot auprès de Franceinfo. L'éleveur a pioché dans ses réserves de fourrage dès le mois d'août pour nourrir ses vaches. Il redoute une flambée des prix de la paille, concomitante à une forte demande. Autre conséquence : le manque de fourrage pourrait inciter les agriculteurs à vendre davantage d'animaux et plus tôt. Dans ce cas de figure, les prix du secteur, déjà en crise, pourraient fortement chuter. « Les lois du marché font que le plus faible trinque le plus. Là, on peut se retrouver avec un effondrement de l'élevage », regrette encore l'éleveur.

Lire aussi Climat : les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer