Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La prison dorée du détenu Jeffrey Epstein
Le Point20/08/2019 à 07:00

Deux slips féminins. En 2008, Jeffrey Epstein, alors en prison en Floride pour abus sexuels sur mineurs, a commandé depuis la prison des sous-vêtements taille small pour adolescentes, selon des milliers de pages de documents du bureau du shérif obtenus tout récemment par le Miami Herald. Pendant ses treize mois au centre de détention de Palm Beach, le financier multimillionnaire a également dépensé quelque deux mille dollars pour s'acheter des douceurs et des produits d'hygiène, dont vingt-deux tubes de dentifrice, sept bouteilles de shampoing, huit cents tasses de café, des barres de chocolat aux amandes, des sacs de chips et, donc, deux slips féminins. À qui étaient-ils destinés ? Comment la prison a-t-elle autorisé pareil achat ? Mystère.Une chose est sûre : grâce à sa fortune, Jeffrey Epstein a vécu dans une prison dorée, bénéficiant de privilèges extraordinaires. Son armée d'avocats a d'abord réussi à lui éviter une lourde peine alors qu'il était accusé d'actes sexuels sur des dizaines de mineures dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach et sur son île des Caraïbes. Le procureur du district de Floride de l'époque a négocié un accord secret permettant à Epstein d'éviter des poursuites fédérales qui auraient entraîné une peine beaucoup plus lourde et a accordé l'immunité à tous les « potentiels co-conspirateurs ». Ce qui est revenu à mettre un terme à l'enquête du FBI qui cherchait à savoir s'il y avait...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer