Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Norvège demande à ses entreprises au Brésil de protéger l'Amazonie
Reuters27/08/2019 à 22:08

LA NORVÈGE DEMANDE À SES ENTREPRISES AU BRÉSIL DE PROTÉGER L'AMAZONIE

OSLO (Reuters) - La Norvège, qui était jusqu'il y a peu la principale donatrice d'un fonds visant à protéger l'Amazonie, a appelé mardi ses entreprises implantées au Brésil à ne pas contribuer à la destruction de la forêt tropicale.

Le ministre du Climat et de l'Environnement, Ola Elvestuen, a reçu des représentants de la société pétrolière Equinor, du fabricant d'engrais Yara et du producteur d'aluminium Norsk Hydro pour évoquer la question des incendies en Amazonie.

"Elles doivent avoir conscience de leurs chaînes d'approvisionnement et faire en sorte qu'elles ne contribuent pas à la déforestation", a déclaré le ministre à l'issue de la réunion.

L'Etat norvégien est le principal actionnaire des trois sociétés.

Oslo a annoncé il y a dix jours la suspension du versement de 30 millions d'euros au Fonds de la préservation de la forêt amazonienne pour protester contre la politique du gouvernement brésilien.

Equinor est fortement implantée au Brésil, qui est en passe de devenir son principal pays de production. Son représentant n'a pas fait de commentaire à l'issue de la réunion au ministère de l'Environnement mais la société pétrolière a précisé par la suite qu'elle ne menait pas d'exploration en Amazonie, concentrant ses activités en mer.

Norsk Hydro, qui exploite une mine de bauxite et une usine de transformation du bauxite en aluminium dans l'Etat du Para, dans le nord du Brésil, a assuré de son côté respecter les règles environnementales et oeuvrer à la réduction de son empreinte carbone en soutenant des programmes de reforestation de l'Amazonie.

Quant à Yara, qui produit des engrais destinés aux agriculteurs brésiliens, elle a dit faire tout son possible pour éviter "la déforestation illégale".

(Gwladys Fouche, Tangi Salaün pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9946587
    28 août00:11

    Ah ces sacrés norvégiens toujours aussi rigolos sur les sujets écologiques... On affiche une façade ecolo qui cache bien la réalité des choses cf. Les élevages de saumons sui pourrissent les océans aux 4 coins du monde ou encore d'avoir été un des 3 pays à avoir fait capoter un projet d'accord mondial contre les rejets minier en mer... Heureusement qu'ils sont peu nombreux dans leur grand pays...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer