1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France veut tripler dans l'éolien terrestre d'ici à 2030
Reuters27/11/2018 à 15:26

LA FRANCE VEUT TRIPLER DANS L'ÉOLIEN TERRESTRE D'ICI À 2030

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a annoncé mardi de nouveaux objectifs de développement des énergies renouvelables en France, avec notamment un triplement de la production des éoliennes terrestres et une multiplication par quatre du solaire photovoltaïque à l'horizon 2030.

Lors de la présentation de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) de la France pour les dix ans à venir, le chef de l'Etat a indiqué que la fiscalité des carburants permettrait à la France d'investir "7 à 8 milliards d'euros" par an dans le développement des énergies renouvelables au cours des prochaines années contre 5 milliards actuellement.

"A l'horizon 2030, la production du parc éolien terrestre sera (...) triplée et la quantité d'énergie produite à partir du photovoltaïque multipliée par cinq", a-t-il indiqué.

Emmanuel Macron a en outre déclaré que le premier parc éolien en mer français serait mis en service dans le courant du quinquennat et que "quatre nouveaux appels d'offres" seraient lancés à la même échéance pour développer cette filière.

"Parce que nous sommes soucieux des dépenses publiques, nous concentrons nos efforts sur le développement des énergies renouvelables les plus compétitives, et parce que nous veillons au pouvoir d'achat des Français, nous serons exigeants avec les professionnels sur la baisse des coûts", a-t-il dit.

Le président de la République, qui souhaite également la mise en place de nouvelles interconnexions électriques entre la France et ses voisins européens, a répété son intention de fermer les quatre dernières centrales à charbon du pays d'ici à la fin du quinquennat.

Il aussi évoqué une "montée en puissance" de la géothermie et de la méthanisation, grâce à laquelle "le gaz va continuer à jouer un rôle important" dans le mix énergétique français.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    27 novembre18:10

    Les compteurs Linky pourront mesurer la consommation de courant utilisée pour recharger les voitures électriques et les taxes sur les carburants pourront être récupérées dans la facture EDF. Tout n'est qu'arnaque.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer