1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BdF prévoit 0,3% de croissance au 2e trimestre
Reuters13/05/2019 à 08:51

LA BDF PRÉVOIT 0,3% DE CROISSANCE AU 2E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - La croissance de l'économie française devrait atteindre 0,3% au deuxième trimestre, prévoit la Banque de France dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour avril, publiée lundi.

La prévision de la banque centrale française pour le trimestre en cours est inférieure à celle de l'Insee dans sa dernière note de conjoncture publiée en mars, qui s'établissait à 0,4%, et marquerait, si elle se confirme, un rythme de croissance inchangé par rapport aux trois premiers mois de l'année.

L'enquête de conjoncture de la Banque de France pour avril fait apparaître une baisse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 99. Il repasse ainsi sous le seuil de 100 pour la première fois depuis janvier.

L'indicateur du secteur des services recule lui aussi d'un point, à 100, tout comme celui du bâtiment, qui s'inscrit à 105.

Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés ont fait état d'un ralentissement de la production industrielle le mois dernier, notamment dans l'automobile et le caoutchouc-plastique.

Le taux d'utilisation des capacités de production est resté stable d'un mois sur l'autre à 79,6%.

Pour mai, les industriels disent s'attendre à une progression de leur activité.

Dans les services, l'activité a crû "modérément" en avril mais devrait à nouveau progresser ce mois-ci.

Dans le bâtiment, l'activité a ralenti en avril, en pariculier dans le gros oeuvre, mais les carnets de commandes se maintiennent à un niveau élevé. L'activité devrait être plus dynamique en mai, selon la Banque de France.

(Yann Le Guernigou)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer