1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'infirmière qui travaillait trop pour devenir française fait appel à Castaner
Le Point30/07/2019 à 07:08

Déboutée pour avoir trop travaillé. Sur les réseaux sociaux, la lettre ouverte adressée par une infirmière du Val-de-Marne au ministre de l'Intérieur a été largement partagée. Elle y explique sa situation, qu'elle dit comprendre, mais qui a suscité l'indignation de milliers d'internautes. Arrivée du Liban il y a maintenant 18 ans, cette infirmière a fait une demande de naturalisation, pour elle et ses trois enfants. Elle a essuyé un refus de la part de l'administration française, selon laquelle l'infirmière aurait travaillé un trop grand nombre d'heures, ce qui est illégal.Lire aussi Urgences : « C'est pour les patients qu'on fait grève? ! »« 53 heures, pour une infirmière, c'est quasi standard »Interrogée par Le Parisien, l'infirmière, qui tient à rester anonyme, estime avoir en moyenne travaillé 53 heures par semaine. L'État, lui, considère qu'elle a travaillé 68 heures par semaine. « Nous avons fait notre calcul en fonction des pièces justificatives du dossier », déclare la préfecture. Cela réduit peut-être l'ampleur du problème, mais peu importe lequel des temps de travail on prend en compte, l'infirmière est, comme l'indique la préfecture, « en infraction au regard de la réglementation sur le temps de travail en France ». La principale concernée se justifie : « Je travaille au bloc opératoire : personne ne compte ses heures. Je ne peux pas laisser mes patients en pleine opération. 53 heures,...

Lire la suite sur Le Point.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    30 juillet09:23

    solvency ... ou infirmières

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer