Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Danemark : la géolocalisation à l'origine de milliers d'erreurs judiciaires ?
Le Point24/08/2019 à 16:10

La géolocalisation est-elle infaillible ? C'est la question qui se pose au Danemark. Les autorités du pays sont dans l'obligation de réévaluer les preuves de plusieurs milliers de procès à cause d'erreurs dans les données de localisation de téléphones, rapporte le New York Times. 10 700 procès, qui se sont tenus entre 2012 et 2019, sont en cause alors que, pour certains, la géolocalisation avait permis d'établir les verdicts.Selon le quotidien américain, deux failles informatiques ont conduit à une erreur d'interprétation dans la géolocalisation des téléphones portables des personnes jugées. Dans un premier temps, le logiciel qui convertit, pour les policiers, les données fournies par les opérateurs présentait une mauvaise configuration. Sur 75 affaires jugées en 2017 et 2019, 24 cas présentent des erreurs de conversion entre la donnée brute et la donnée convertie pour les autorités. Comme le précise le quotidien new-yorkais, 13 jugements seraient directement impactés par cette faille.Les autorités danoises s'inquiètent également d'une deuxième faille, qui a rattaché les données de certains téléphones à de mauvaises antennes-relais, pouvant ainsi fausser la localisation de ces appareils.Une découverte qui « mine la confiance dans le système judiciaire »Afin de savoir si les preuves retenues contre les prévenus sont toujours recevables, les 10 700 affaires judiciaires concernées vont être réétudiées. Dans un...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer