Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dakar : les Ateliers de la pensée, troisième édition
Le Point29/10/2019 à 16:24

« Basculement des mondes et pratiques de dévulnérabilisation », voilà qu'en termes complexes ces choses-là sont dites, mais les Ateliers de la pensée, troisième édition, ne se coulent pas facilement dans les moules. Ils s'efforcent bien plutôt d'inventer depuis deux éditions déjà (2016, 2017) leurs propres chemins pour « scruter le présent et le futur de notre monde à partir de l'Afrique ». Cette troisième série de débats aura pour nouveau décor le musée des Civilisations noires, à moins d'un an de son ouverture, et l'Institut français pour la désormais rituelle « Nuit de la pensée », à suivre en direct de Dakar.Lire aussi Ateliers de la pensée : ce qui s'est dit d'essentiel la première nuitVulnérabilités ? Les ateliers les considèrent dans leur ensemble, « sécuritaires, économiques, politiques, juridiques, symboliques, psychologiques, environnementales et spirituelles », expliquent Achille Mbembé et Felwine Sarr, le duo fondateur de la manifestation qui entend bien y récolter ce qui justement est mis en pratique ici et là pour contrer ces menaces et agressions. Le but est d'inventorier cette « gamme d'actions entreprises par des sujets individuels en situation pour réactiver et relancer les potentiels de vie ». Il sera question de soin, de réparation, post-génocide, notamment, de restitution bien sûr, en présence des auteurs du rapport commandé par Emmanuel Macron sur ce thème.Lire aussi Felwine Sarr et...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer