1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Côte d'Ivoire : « la Constitution me permet de faire deux autres mandats »
Le Point07/08/2019 à 12:57

Alassane Ouattara n'a pas encore dit son dernier mot. À un an de l'élection présidentielle de 2020, le chef de l'État ivoirien maintient le suspens, même en ce 7 août, jour de fête du 59e anniversaire de l'indépendance de son pays. La veille, il a accordé un long entretien à la radio-télévision ivoirienne (Rti) en lieu et place de son traditionnel discours à la nation pour revenir point par point sur son bilan des huit années passées au pouvoir. Très attendu sur l'avenir finalement, il sera resté très évasif sur ses intentions de briguer ou non un troisième mandat. « Je ferai savoir [ma décision] en 2020. [...] Je vais prendre ma décision au moment opportun et sur la base de ce que mon parti me dira de faire », a déclaré Alassane Ouattara, qui achève son deuxième mandat, après avoir été élu en 2010 puis réélu en 2015. Au cours des cinquante minutes d'entretien, le président est amplement revenu sur son bilan économique et social, la deuxième partie fut consacrée à la vie politique du pays, à quelques quatorze mois du premier tour de la présidentielle. Des échéances qui suscitent beaucoup d'interrogation.Lire aussi Côte d'Ivoire - RHDP : Alassane Ouattara reste à la barre jusqu'en 2020Modification de la Constitution« La Constitution me permet de faire deux autres mandats », a estimé le chef de l'État, répondant aux questions de Pascal Brou Aka, président du Conseil d'administration de la RTI. En effet, les...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer