1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coopération - Giyoun Kim : « Collaborer avec l'Afrique, c'est collaborer avec le monde »
Le Point30/06/2019 à 17:50

En entendant pour la première fois le nom Korea-Africa Foundation, certains s'imaginent qu'il est question d'une énième organisation d'aide humanitaire. Il n'en est rien. Le rôle de cette structure est de développer les relations diplomatiques avec l'Afrique ainsi que les échanges entre secteurs privé et public. Créée en juin 2018, il s'agit de la 4e dépendance du ministère coréen des Affaires étrangères, après la Koica (Agence coréenne de coopération internationale) en charge des programmes d'aide, la Korea Foundation, qui se concentre sur les échanges culturels à l'international, et l'Overseas Korea Foundation, qui assiste la diaspora coréenne.Le gouvernement coréen place de grands espoirs dans cette 4e instance qui doit servir de plateforme coopérative avec tout un continent. « Cette institution est une expérience unique en son genre », souligne Giyoun Kim, la vice-présidente de la Korea-Africa Foundation. « C'est la première agence gouvernementale axée sur des régions précises du globe. Elle reflète la volonté du gouvernement d'accorder plus d'attention à ses relations avec le continent africain et d'investir pour l'avenir.? »Une vision qui se veut à long terme« À la fondation, nous voulons avoir une approche holistique pour développer cette coopération entre la Corée du Sud et nos pays partenaires », annonce d'emblée la vice-présidente. En ce qui concerne les affaires, une bonne compréhension des pays où...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer