1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chômage : comment un chômeur sur cinq peut gagner plus qu'auparavant
Le Point02/04/2019 à 05:57

Les organisations patronales et syndicales, gestionnaires du régime de l'assurance chômage, l'avaient fait savoir haut et fort : ils ne croyaient pas aux chiffres du gouvernement selon lesquels un demandeur d'emploi indemnisé sur cinq touchait plus au chômage que lorsqu'il travaillait. Au moment de reprendre la main sur la réforme des règles d'indemnisation, le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud avaient mis cet argument en avant pour justifier la réforme des règles d'indemnisation envisagée. Leur chiffre avait pour le moins étonné, d'autant qu'il n'avait pas, depuis, été étayé par un document détaillé. Il émane en réalité de Pôle emploi. Face à la pression, l'organisme public chargé du suivi des chômeurs a fini par publier une note qui explicite sa méthodologie.Elle détaille comment certains chômeurs, qui alternent période d'inactivité et contrats de travail, peuvent avoir droit à une allocation mensuelle nette supérieure à leur salaire net de référence moyen. L'estimation a été réalisée de 2015 à 2017. Depuis, les règles d'indemnisation ont légèrement changé, mais cela ne remet pas en cause le diagnostic. Pôle emploi a donc comparé l'allocation mensuelle nette à laquelle une personne a droit au salaire net moyen calculé sur les mois de la période d'affiliation et au cours de laquelle la personne a travaillé au moins une heure.Plus 180 % de taux de remplacement pour près de 10 %...

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tamtou
    02 avril08:00

    Encore un article d'un journaliste de Boursorama bien que simplement recopié n'est pas exact..... Avant de publier il faudrait faire un minimum de travail. Sur le site du pôle emploi il existe un simulateur, un minimum d'effort avant de publier

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer