1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CAN 2019 : Riyad Mahrez, l'homme-clé de la sélection algérienne
Le Point19/07/2019 à 08:11

« Le coup franc était pour toi. On est ensemble. » Riyad Mahrez sait prendre ses responsabilités, sur le terrain comme lorsqu'il pianote sur son téléphone. Après la demi-finale remportée face au Nigeria, la star des Fennecs a directement répondu à un conseiller régional d'extrême droite français, qui avait posté sur Twitter ce message hostile à la sélection algérienne : « Pour empêcher la poursuite des violences et des pillages, pour éviter la marée de drapeaux algériens, pour préserver notre fête nationale, n'attendez rien de Castaner. Faites confiance aux 11 joueurs nigérians. » Moins de deux heures après la victoire de son équipe, Mahrez dessinait côte à côte les drapeaux français et algérien à la fin d'un second message : « Le foot est supérieur à la haine. »Lire aussi CAN 2019 : les Fennecs renversent le Nigeria et filent en finale !Un binational qui a choisi le maillot de l'autre côté de la MéditerranéeNé à Sarcelles (Val d'Oise), formé à Quimper, Mahrez est un symbole de cette Algérie binationale. Sur les 23 sélectionnés, 14 jouissent de la double nationalité franco-algérienne. 7 des 11 titulaires de la demi-finale ont été formés en France, avant d'évoluer pour la plupart dans des clubs de Ligue 1. Mahrez, qui a le niveau pour jouer en équipe de France, a choisi la sélection algérienne à l'occasion du Mondial 2014, à la demande du sélectionneur de l'époque, Vahid Halilodzic. « Mon...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer