1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bretagne : violente bagarre entre pro et anti-chasse à courre
Le Point03/11/2019 à 18:24

Les adeptes de la vénerie s'étaient donné rendez-vous vendredi 1er novembre, en forêt de Lanouée dans le Morbihan. Mais les chasseurs à courre ont été suivis par des membres du collectif Forest Keepers Bretagne, engagés contre la pratique. La confrontation a tourné au vinaigre, et plusieurs personnes ont été blessées. D'un côté comme de l'autre, on se renvoie la balle. Les anti-chasse à courre auraient attaqué les chasseurs, tandis que les militants plaident la légitime défense dans l'utilisation de gaz au poivre, relate Ouest-France.Dans un communiqué, les défenseurs de la vénerie s'attaquent aux militants, dénonçant une « agression ». « Aspersion de gaz à la bombe lacrymogène, étranglement, morsure, coups de poing et de pied, violence en réunion? Trois des nôtres ont dû être évacués par les pompiers à l'hôpital compte tenu de la gravité de leurs blessures », s'insurgent-ils. Les trois chasseurs se seraient vu prescrire trois jours d'incapacité totale de travail (ITT). Décidé à ne pas se laisser faire, Hervé Schwerer, le directeur de la communication de la vénerie en Bretagne, a annoncé au journal local son intention de porter plainte.Lire aussi Rennes : cinq chasseurs à courre comparaissent pour violences aggravéesUne morsure de « légitime défense »Toutefois, dans le camp opposé, la version des faits diffère. «  Il s'agit d'une pure désinformation de la part la Société de vénerie. Oui, il y a eu...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    04 novembre22:56

    Maintenant, quand on n'est pas d'accord, on s'agresse, on bloque les rond-points, les pompiers caillassent les policiers. Belle époque !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer