1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Berger ne veut pas de blocage des transports à Noël
Reuters15/12/2019 à 11:27

BERGER NE VEUT PAS DE BLOCAGE DES TRANSPORTS À NOËL

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, répète dans le Journal du Dimanche qu'il ne veut pas "de blocage des transports pour Noël" tout en laissant planer la menace de nouvelles grèves en janvier si le gouvernement ne retire pas de son projet de réforme des retraites le principe d'âge-pivot à 64 ans.

"La CFDT Cheminots ne souhaite pas un blocage pendant les fêtes", dit Laurent Berger, dont le syndicat, favorable au régime universel de retraites, a rejoint la contestation mercredi après la présentation de la réforme par le Premier ministre Edouard Philippe.

"La CFDT appelle à une manifestation le mardi 17 décembre. Pas à continuer le 18, le 19, etc.. Je ne souhaite pas de blocage des transports pour Noël. Ne faisons pas payer l'addition aux usagers. Il serait insupportable qu'ils ne puissent vivre cette période de fêtes avec leurs proches", ajoute-t-il dans le JDD.

Alors que la CGT Cheminots, premier syndicat à la SNCF, a affirmé qu'il n'y aurait "pas de trêve pour Noël", Edouard Philippe souhaite dans Le Parisien du Dimanche que "chacun prenne ses responsabilités".

Si Laurent Berger dit prendre les siennes - "Notre objectif n'est pas de tout bloquer, mais de faire avancer la situation des travailleurs" -, il prévient qu'il ne transigera pas sur la question de l'âge-pivot, présenté par le gouvernement comme un moyen de garantir l'équilibre financier du futur système de retraites.

Plusieurs ministres ont dit depuis que cette "proposition" était "négociable".

"Si le texte n'a pas bougé (en janvier), la CFDT continuera de se mobiliser", répond Laurent Berger. "Au gouvernement de jouer. Il faut sortir de cette galère. Et vite."

(Tangi Salaün)

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • f.fluidi
    15 décembre15:01

    C'est assez logique de repousser l'âge de la retraite au égard on prolongement de la vie. Si on augmente les impôts on fait encore baisser la compétitivité du travail en France = chômage augmentera : c un choix que les égoïstes de la SNCF on fait et c bien normal ils n'ont pas de problème de chômage chez eux....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer