Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Allemagne de l'Est : la tentation de l'AFD
Le Point28/08/2019 à 12:10

C'est une tendance qui se confirme d'élection en élection : l'AfD, le parti populiste d'extrême droite, fait davantage d'émules à l'est qu'à l'ouest. Les pronostics pour les régionales de dimanche sont unanimes : l'AfD a de fortes chances de devenir la première force politique dans les deux Länder appelés aux urnes : le Brandebourg, la région autour de Berlin - pourtant bastion social-démocrate depuis trente ans ? et la Saxe, aujourd'hui aux mains de la CDU, mais véritable vivier de groupuscules d'extrême droite en tout genre depuis l'unification.Alors que l'Allemagne s'apprête à célébrer en grande pompe les trente ans de la chute du Mur le 9 novembre, une armada de politologues, sociologues et psychologues tente de décrypter la psyché est-allemande. Comment expliquer ce mélange détonnant de ressentiment et de peur diffuse chez tous ceux qui se détournent des grands partis traditionnels pour voter AfD ? « Des ingrats, entend-on souvent à l'ouest, avec tous les cadeaux que nous leur avons faits, ils ne sont toujours pas contents. » Il suffit, c'est vrai, de parcourir le Brandebourg, et plus encore la Saxe, pour se rendre compte très vite que ces « paysages florissants » qu'Helmut Kohl promettait aux nouveaux venus pour redonner des couleurs à la grisaille ambiante sont aujourd'hui une réalité. Façades rénovées, infrastructure routière dernier cri, nouveaux tronçons d'autoroute, réseau téléphonique à la pointe de la...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer