Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Algues vertes : 2019, année de tous les records ?
Le Point28/08/2019 à 11:55

À l'heure où s'achève la saison estivale, les services de l'État font le bilan des échouages d'algues vertes sur les côtes françaises. Avec six plages fermées, en permanence, pendant tout l'été, en raison des dangers que constituent les émanations de gaz résultant de la putréfaction des amas d'algues, 2019 aura été une année exceptionnelle. En cause ? La météo. Un hiver doux, un printemps pluvieux et des séquences estivales caniculaires qui ont permis la prolifération de ces végétaux marins.Le phénomène aura frappé, cette année, des communes distantes de milliers de kilomètres : « de la Normandie à la Gironde... » note André Ollivro, porte-parole de l'association Halte aux marées vertes qui organise, le 14 septembre prochain, une manifestation à Planguenoual (Côte-d'Armor) pour exiger que les pouvoirs publics lutte plus efficacement contre les pollutions à l'origine du phénomène. « Les causes du fléau sont connues. Elles tiennent au développement d'une agriculture intensive qui nécessite des apports toujours croissants en nutriments. Or, les nitrates finissent par s'écouler dans les rivières et font monter les taux d'azote en mer. Ce sont ces taux qu'il faut faire baisser », émet Yves-Marie Le Lay, de l'association Sauvegarde du Trégor, qui coorganise cet événement.Un pic atteint entre le 10 et le 12 juinDu fait de la présence en Bretagne de très nombreux élevages porcins et volaillers qui produisent des...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer