1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Algérie : vers un dialogue sans participation de « l'État »? ?
Le Point04/07/2019 à 12:25

L'Algérie, où le président Abdelaziz Bouteflika a démissionné en avril sous la pression de l'armée et de la rue, est en proie à une crise politique majeure. Entre la rue algérienne qui pousse et les autorités qui veulent continuer à tenir le volant, l'histoire du pays continue de s'écrire au quotidien. Un mouvement de contestation lancé en avril continue de refuser que le « système » en place organise la présidentielle et réclame au préalable le départ de tous les anciens soutiens de M. Bouteflika et la mise sur pied d'institutions de transition chargées de réformer l'État et d'élaborer une nouvelle Constitution. « Le processus de dialogue sera conduit et mené en toute liberté et en toute transparence par des personnalités nationales, crédibles, indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale », a déclaré M. Bensalah.Lire aussi Algérie : et maintenant, le casse-tête constitutionnelLire aussi Algérie : Abdelkader Bensalah appelle au consensusLa proposition de Bensalah...« L'État dans toutes ses composantes, y compris l'institution militaire, ne sera pas partie prenante à ce dialogue et observera la plus stricte neutralité tout au long du déroulement de ce processus », a-t-il affirmé. Selon lui, « il est devenu aujourd'hui nécessaire de mettre de côté (...) les exigences irréalistes qui sont de nature à prolonger la situation actuelle et à entraîner notre pays dans une situation...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer