Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 25 janvier : le CAC 40 rebondit de 0,74%

information fournie par Boursorama25/01/2022 à 18:06

Après la déculottée d'hier, le CAC 40 a rebondi aujourd'hui mais sans enthousiasme excessif non plus, l'indice gagne 0,74% à la clôture vers les 6838 points et 3,9 milliards d'euros échangés.

Hier, les marchés américains avaient fait volte-face pour finalement clôturer en hausse mais à 17h45 aujourd'hui c'est plus compliqué, le Dow Jones recule de 0,87% vers les 34.064 points et le Nasdaq de 2,4% vers les 13.524 points. Pourtant les résultats d'entreprise sont au rendez-vous à l'image de ceux d'IBM et American Express (+8,7%). Il y a aussi des loupés comme pour General Electric qui décale de 7% après avoir déçu. De toute façon, c'est désormais la Fed qui est l'objet de tous les regards alors que la banque centrale américaine rendra sa décision sur les taux demain soir.

Valeurs en hausse

On retrouve le secteur pétrolier et parapétrolier avec de nombreuses valeurs bien orientées à l'image de Vallourec, CGG, GTT, Technip Energies ou encore TotalEnergies sur le CAC 40. La major est d'ailleurs la plus forte progression du CAC 40 depuis le début de l'année. Il faut dire que le baril de Brent dont le cours reste élevé, à plus de 87,70 dollars.

Sur le CAC 40 ce sont les bancaires qui reprennent de la hauteur, que ce soit BNP Paribas ou Société Générale. Renault roulait également avec les valeurs de tête.

A noter aussi sur le SRD, la progression de 7,5% d'Interparfums Le groupe a publié un chiffre d'affaires annuel en hausse de 52,7% et confirmé viser une marge opérationnelle de 15% pour 2022, contre 17% attendu sur l'exercice écoulé.

Valeurs en baisse

C'est toujours la tempête sur le secteur de la dépendance. Mis en cause dans un livre enquête choc à paraître, Orpea a "contesté formellement" lundi soir les accusations, qu'elle juge "mensongères, outrageantes et préjudiciables". Ce qui n'a pas empêché le titre de perdre encore 20% aujourd'hui surtout qu'on a appris dans l'après-midi que le gouvernement a saisi Orpea à la suite de ces révélations et décidera s'il y a lieu de diligenter une enquête. Korian fait les frais de cette défiance et cède, lui, 4,8%

Derrière après avoir bien grimpé dans le sillage du deal Microsoft Activision-Blizzard, Ubisoft signe une 3e séance de prises de bénéfices : -4,6%

L'équipementier à l'industrie médicale Sartorius Stedim se replie également.

Sur le CAC 40, c'est Teleperformance qui signe la baisse la plus marquée devant Pernod Ricard et Eurofins Scientific.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -19.17%

Vidéos les + vues