Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 16 novembre : nouveau record de clôture pour le CAC 40

information fournie par Boursorama16/11/2021 à 18:29

Paris poursuit son ascension grâce au luxe. La géopolitique vient également en soutien après un entretien entre les présidents américain et chinois. Un échange interprété par les marchés comme un effort pour stabiliser une relation pour le moins tendue.

Le CAC 40 termine la séance sur un nouveau record, vers les 7152 points, avec une progression de 0,34%

Du côté des valeurs,

Kering gagne 4,36%, en tête du CAC 40 après des propos du PDG de sa filiale Gucci, le navire amiral du groupe de luxe. Il assure que le chiffre d'affaires 2021 de Gucci devrait retrouver, voire légèrement dépasser ses niveaux d'avant la pandémie. Le groupe de luxe profite également d'un relèvement de recommandation d'HSBC qui passe de Conserver à Acheter sur le titre et revoit à la hausse son objectif de cours de 820 à 850 euros.

Forcément cette bonne nouvelle entraîne les autres fleurons du luxe. Hermès s'échange 1536 euros et progresse de 2,40%. LVMH s'offre un record à 729% et gagne 1,23%.

A la hausse également, Alstom qui profite toujours de la publication de ses comptes semestriels. Le titre gagne encore 2,78% sur cette séance.

Toujours en progression aussi Worldline. Titre délaissé pour ne pas dire massacré ces dernières semaines.

A l'inverse, le marché sanctionne Bouygues -1,27%, malgré la confirmation de ses objectifs 2021.

Les valeurs dites défensives se replient à l'instar de Carrefour, -2% plus forte baisse de l'indice.

BNP Paribas est pénalisé par des prises de bénéfices, le titre lâche 1,62%, après avoir été hier la plus forte hausse de l'indice. Par ailleurs, Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 72 euros sur la société.

Sur le SBF 120, GTT s'offre la plus forte progression grâce à Kepler Chevreux qui passe de conserver à acheter sur le titre.

A la hausse aussi, on trouve aussi Plastic Omnium.

A contrario, Derichebourg se replie de pratiquement 5%.

Outre-Atlantique, la Bourse de New York est bien orientée, après la publication d'indicateurs conjoncturels encourageants sur le front de la consommation et de la production industrielle. En dépit d'un taux d'inflation au plus haut depuis plus de 30 ans, les ventes au détail ont accéléré de 1,7% le mois dernier, contre les 1,4% attendus.


Valeurs associées

Euronext Paris -1.92%
Euronext Paris -0.95%
Euronext Paris -0.47%

Vidéos les + vues