Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 12 mars : le CAC 40 limite la casse en fin de séance

information fournie par Boursorama12/05/2022 à 18:33

Décidément, rien ne dure en ce moment à la Bourse de Paris. Après deux séances dans le vert, le CAC 40 repart à la baisse, on a toutefois limité la casse avec un repli qui a été plus prononcé en cours de séance mais qui s'établit finalement à -1,01% vers les 6.206 points et près de 4,6 milliards d'euros échangés à la clôture.

Aux Etats-Unis,  après une nouvelle baisse hier, c'est une situation contrastée aujourd'hui sur fond de prix à la production en ligne avec les attentes mais d'inscription hebdomadaires au chômage plus fortes que prévu. Le Dow Jones qui continue à piquer du nez à 17h45 : -0,47% vers les 31.695 points mais un Nasdaq qui a envie de rebondir : +0,49% vers les 11.412 points.

Valeurs en hausse

Après sa séance assez dingue d'hier, Alstom remonte aujourd'hui grâce notamment à Oddo qui maintient sa note de "surperformance" sur le titre avec un objectif de cours inchangé de 33 euros. Le bureau d'analyses indique que les résultats de l'exercice fiscal 2021/2022 confirment la trajectoire financière et éloignent le risque d'augmentation de capital.

En nette progression aussi STMicro. Dans le cadre de son Investor Day, le spécialiste des semi-conducteurs a indiqué viser un chiffre d'affaires supérieur à 20 milliards de dollars pour 2025-2027, avec une marge brute de l'ordre de 50%.

Ca roule également pour ALD 3e séance de hausse, devant Bureau Veritas.

Sur le CAC 40, Société Générale et Worldline se distinguent également.

A noter aussi sur le SRD, le +8,89% de Chargeurs : le groupe industriel a publié un chiffre d'affaires de 203,5 millions d'euros au premier trimestre 2022, en croissance organique de 8,1%.

Valeurs en baisse

Des baisses il y en a aussi, à commencer par Veolia.

Le groupe de services aux collectivités a pourtant publié des résultats solides au premier trimestre grâce notamment à l'intégration de Suez. Mais la prudence du groupe qui s'est contenté de maintenir ses objectifs 2022 a pu décevoir : Veolia vise toujours une progression organique de son excédent brut d'exploitation comprise entre 4 et 6%, objectif sur lequel il s'est dit "en avance" au premier trimestre.

Derrière ca décroche aussi lourdement sur Neoen, -6,04% et c'est compliqué aussi pour Biomérieux et CGG

Enfin sur le SRD, c'est Bénéteau qui prend l'eau (-12,60%). Malgré des objectifs annuels confirmés, la croissance des ventes au premier trimestre, pénalisée par des pénuries de pièces, est ressortie très en dessous des attentes...

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris +1.57%
Euronext Paris +2.46%
Euronext Paris +3.75%

Vidéos les + vues