Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Idriss Déby Itno : "Nous aurons encore à faire avec Boko Haram pour longtemps"

France 2410/08/2020 à 21:28

Dans un entretien, accordé samedi 8 août à Alain Foka, le président du Tchad, Idriss Déby Itno, revient sur la lutte contre les terroristes de Boko Haram. Il estime que la force mixte multinationale "n'a pas suffisamment fait le travail pour nous permettre d'endiguer ce mal" et prédit que les incursions des jihadistes "vont continuer" dans le bassin du Lac Tchad. Le chef d'État tchadien s'exprime également sur la guerre en Libye et accuse le camp de l'Ouest libyen "d'héberger les terroristes et de recruter des mercenaires", affirmant implicitement son soutien au maréchal Haftar.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer