1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les versements sur un contrat rente survie procurent une réduction d'impôt
Dernière mise à jour le : 25/02/2019

Pour assurer l'autonomie financière d'un proche handicapé, vous pouvez en faire le bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie spécifique appelé rente survie. Le versement de la rente débute au décès du souscripteur du contrat. Entre temps, les versements sur le contrat vous permettent de réduire vos impôts.

La rente survie, pour aider un enfant handicapé

La rente survie est un contrat d'assurance-vie spécifique. Il est souscrit au bénéfice d'un enfant ou d'un adulte, sous conditions, dont le handicap l'empêche de se livrer à une activité professionnelle dans des conditions normales. Il est alimenté par le souscripteur. Au décès du souscripteur, l'assureur verse une rente à la personne handicapée.

Contrats rente survie: les primes sont en partie déductibles de votre impôt

Les primes alimentant un contrat rente survie ouvrent droit à une réduction d'Impôt sur le Revenu (IR). La réduction d'impôt n'entre pas dans le calcul du plafonnement global des niches fiscales.

Cette réduction s'élève à 25 % du montant des versements effectués chaque année, dans la limite de 1.525 €. Dès lors, la réduction d'impôt maximale s'élève à 381,25 € par an.

Toutefois, cette limite est majorée de 300 € par enfant à charge (150 € en cas de résidence alternée), soit une réduction d'impôts maximale de 381,25 € plus 75 € par enfant à charge.

En cas de souscription d'un contrat de rente survie et d'un contrat épargne handicap, cette limite s'applique à l'ensemble des contrats confondus.

A savoir

Le montant des primes versées sur le contrat rente survie doit figurer sur l'annexe 2042 RICI de la déclaration de revenus 2042 du souscripteur du contrat: «Primes des contrats de rente-survie et épargne-handicap», page 1, case 7GZ.

Une réduction d'impôt à justifier

Les assureurs sont tenus de délivrer chaque année aux souscripteurs de ces contrats un certificat permettant aux intéressés de bénéficier de la réduction d'impôt. Ce certificat doit comporter les éléments suivants:

  • La désignation de l'assureur.
  • Les nom, prénoms et adresse du souscripteur.
  • Le numéro du contrat.
  • La date d'entrée en vigueur du contrat.
  • La durée du contrat.
  • Le montant des primes versées.

Le certificat doit être joint à votre déclaration de revenus de l'année au titre de laquelle vous avez bénéficié de la réduction d'impôt.

Contrats rente survie: quelle fiscalité pour la rente?

La rente servie au bénéficiaire du contrat est une rente à titre onéreux. En tant que telle, elle est taxée à l'IR, si le bénéficiaire est imposable, après un abattement lié à son âge lors du premier versement de la rente.

L'abattement est de:

  • 70 % s'il était âgé de moins de 50 ans.
  • 50 % s'il avait entre 50 et 59 ans.
  • 40 % s'il avait entre 60 et 69 ans.
  • 30 % s'il était âgé de 70 ans ou plus.

Les prélèvements sociaux de 17,2 % sont également calculés après abattement.

A noter

Le montant de la rente survie est à déclarer dans la rubrique «Rentes viagères et titre onéreux», en cases 1AW à 1DW, selon l'âge du rentier lors du premier versement de la rente.

Les versements effectués sur un contrat rente survie sont en partie déductibles de l'IR payé par le souscripteur du contrat. A son décès, la rente versée est taxée au titre de l'IR, après un abattement fonction de l'âge du bénéficiaire.

Assurance Vie

Retrouvez le simulateur d'Assurance Vie Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de votre Assurance Vie.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer