Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Les NFT ou Non-Fungible Tokens: un nouvel eldorado pour les investisseurs dynamiques?
Dernière mise à jour le : 28/10/2021

Le marché des jetons non fongibles a bondi depuis le début de l’année crédit photo : GettyImages

Le marché des jetons non fongibles a bondi depuis le début de l’année crédit photo : GettyImages

Le marché des NFT ou Non-Fungible Tokens (jetons non fongibles) est en plein essor. Ces certificats numériques reposant sur la blockchain suscitent un intérêt croissant de la part des investisseurs dans le secteur de l’art, mais également du sport ou du jeu vidéo. Comment expliquer ces transactions aux montants vertigineux ? Ce type d’investissement est-il porteur ?

Sommaire:

  • Les NFT, des actifs numériques à l’authenticité garantie par la blockchain
  • Le marché des jetons non fongibles en pleine croissance
  • Comment investir dans les NFT?
  • Non-Fungible Tokens, un investissement porteur?

Les NFT, des actifs numériques à l’authenticité garantie par la blockchain

En mars 2021, un collage numérique de l’artiste Beeple, intitulé Everydays: The First 5.000 Days a été adjugé à 69,3 millions de dollars (près de 60 millions d’euros) chez Christie’s. Sa particularité? Il s’agit d’un NFT, ou Non-Fungible Token, que l’on traduit en français par “jeton non fongible”, c’est-à-dire un actif numérique gravé dans la blockchain.

L’adjectif “fongible” fait référence à un bien ou à un actif pouvant être échangé contre un bien ou un autre actif de même valeur. Une pièce d’un euro est fongible, car elle peut être échangée contre une autre pièce d’un euro. Il en est de même pour un bitcoin , qui équivaut à un autre bitcoin. À l’inverse, chaque jeton non fongible est unique et ne peut pas être reproduit.

Un NFT garantit donc la propriété exclusive d’un actif numérique, qu’il s’agisse d’une image, d’une vidéo ou même d’un tweet (le NFT du tout premier tweet de Jack Dorsey, fondateur du réseau social, s’est ainsi vendu près de 3 millions de dollars). Si cet objet numérique disponible sur internet peut être vu par tous, enregistré sur un ordinateur ou un téléphone, il n’appartient réellement qu’à une seule personne grâce au certificat d’authenticité attribué par la blockchain qui lui confère son unicité. Le caractère unique du fichier numérique permet à sa valeur marchande de fluctuer. Dès lors, il peut être intéressant d’investir dans ce nouveau marché en espérant réaliser une plus-value à la revente.

Le marché des jetons non fongibles en pleine croissance

Apparus sur le marché de l’art contemporain vers 2016-2017, dopés par l’arrivée de la blockchain ethereum , les NFT ont connu un bond ces derniers mois, notamment dans le monde du sport et celui du crypto-art. Selon une étude menée par le site spécialisé nonfungible.com, le montant des échanges a atteint 250 millions de dollars en 2020, contre 63 millions en 2019. Sur les cinq premiers mois de l’année 2021, les tokens non fongibles ont généré plus de 2,5 milliards de dollars de transactions.

Mai 2021: le mois qui enregistra l’explosion de la (première?) bulle des NFT?

Le mois de mai 2021 a été marqué par un effondrement spectaculaire des investissements dans les NFT. La semaine du 3 mai 2021 a marqué un apogée, avec un volume de transactions atteignant les 176 millions de dollars selon le site nonfungible.com. Fin mai 2021, ce volume n’était plus que de 12 millions de dollars, soit une chute de 93%. Le nombre de portefeuilles numériques de NFT est passé de 20.323 la semaine du 15 mars 2021 à 10.899 celle du 31 mai 2021.

Malgré l’explosion de la bulle au printemps, les œuvres numériques certifiées par la blockchain ont encore de beaux jours devant elles: les volumes d’échanges des jetons numériques ont été multipliés par dix entre juillet et août 2021. La plateforme OpenSea, qui capte 98% du marché, a enregistré près de 2 milliards de dollars de transactions sur le seul mois d’août 2021. Le précédent record mensuel datait de mars, avec “seulement” 148 millions de dollars. Le secteur a connu une expansion spectaculaire depuis le début de l’année: en janvier 2021, le montant des transactions sur OpenSea s’établissait à tout juste 8 millions de dollars.

Cette croissance est portée par deux types de NFT, les jeux vidéo et les “collectibles”. Cette catégorie désigne tous les objets virtuels à collectionner comme des cartes, des images ou des GIF. Le meilleur exemple est le phénomène CryptoPunks, des portraits pixélisés uniques dont il n’existe que 10.000 exemplaires. Une rareté qui engendre une forte spéculation financière: plusieurs CryptoPunks ont atteint 4 millions de dollars cet été, et l’un d’entre eux a été adjugé à 11,8 millions de dollars par la célèbre maison d’enchères Sotheby’s au mois de juin. À l’image des tableaux de maître, tout le monde peut désormais collectionner des œuvres d’art numériques et espérer les revendre à prix d’or.

Comment investir dans les NFT?

Première étape avant de vous lancer: convertir les devises traditionnelles en cryptomonnaie dans des bureaux de change en ligne comme Coinbase, Kraken ou même PayPal. La grande majorité des transactions s’effectuent en Ether (ETH), émis par la plateforme Ethereum. Cette somme est transférée vers un portefeuille numérique comme MetaMask qui vous permettra de stocker vos cryptomonnaies et vos NFT de manière sécurisée.

Les deux principales plateformes pour investir dans les NFT sont OpenSea et Rarible. OpenSea propose des NFT de différentes catégories (jeux vidéo, sport, noms de domaines…), tandis que Rarible est spécialisée dans le segment de l’art. Pour chaque œuvre, vous aurez accès à l’historique: qui a créé le NFT, qui l’a acheté, revendu… Vous pouvez également consulter SuperRare ou Nifty Gateway. Renseignez-vous avant d’investir dans une nouvelle plateforme: Comment est-elle financée? Quelle blockchain utilise-t-elle? Quel est le profil des investisseurs? À combien s’élèvent les frais de transaction?

Non-Fungible Tokens, un investissement porteur?

Si le marché des jetons numériques semble dynamique, est-il pour autant judicieux d’y placer son argent? Les NFT s’adressent avant tout aux investisseurs aimant prendre des risques. Le secteur en est à ses balbutiements, et s’il est évident qu’il offrira de nombreuses opportunités dans les années à venir, la prudence reste de mise. Adossé à des cryptomonnaies aux cours flottants, ce type d’investissement se révèle très volatil, selon les experts qui soulignent que beaucoup de NFT surévalués ne vaudront plus rien dans deux ans. Si certains artistes peu connus aujourd’hui le seront demain, le secteur génère énormément de spéculations, et le risque d’investir dans un NFT qui ne trouve pas acquéreur et de perdre beaucoup d’argent est bien réel.

Plutôt que de miser directement sur une œuvre d’art et de risquer de perdre votre capital si vous n’arrivez pas à la revendre, concentrez-vous sur des plateformes visant à promouvoir ou à développer les NFT. C’est le cas d’Ethereum, qui capte 95% de l’écosystème des jetons non fongibles. Si les NFT se développent, le protocole sous-jacent va logiquement gagner en valeur: une augmentation de la demande pour des transactions NFT en Ether conduira à une prise de valeur de l’Ether. Cette approche vous permettra de mieux jauger le risque et d’avoir une vision à long terme de votre investissement.

Valeurs associées

NEXC +3.57%
NEXC +1.09%

Annonces immobilières