Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les avantages fiscaux de l'investissement forestier
Dernière mise à jour le : 22/06/2020

crédit photo : Bambax/Shutterstock / Bambax

crédit photo : Bambax/Shutterstock / Bambax

Investir dans une forêt permet de diversifier son patrimoine. D'un point de vue fiscal, c'est un investissement très intéressant en matière d'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), de donation et de succession. Il vous permet également de réduire le montant de votre Impôt sur le Revenu.

L'investissement forestier et l'Impôt sur le Revenu (IR)

L'achat de forêt à titre individuel comme celui de parts d'un Groupement Forestier d'Investissement (GFI) vous permet de réduire le montant de votre IR à hauteur de 18 % des sommes investies. Cet avantage est limité à 5.700 € pour une personne seule et 11.400 € pour un couple.

A savoir

Cet avantage fiscal existe pour l'achat de parts nouvellement émises, c'est-à-dire à la souscription du GFI. Le rachat de parts existantes de GFI ne vous procure pas d'avantage au titre de l'IR.

Le bénéfice de cette réduction d'impôt est accordé à la condition de respecter une durée précise de détention des terrains ou des parts (au moins huit ans).

Si vous revendez votre forêt ou vos parts avant ce délai, l'avantage fiscal est perdu. Néanmoins, la vente de parts de GFI est autorisée sans perte de l'avantage fiscal en cas de licenciement, d'invalidité et de décès de leur propriétaire.

A savoir

La réduction d'impôt liée à l'achat de parts de GFI entre dans le plafonnement global des niches fiscales de 10.000 € par an et par foyer fiscal.

Les risques et le rendement d'un investissement forestier

Investir dans une forêt comporte des risques. En effet, les forêts sont exposées aux contraintes climatiques et phytosanitaires. Le rendement et la valeur des parts ne sont donc pas garantis. Généralement, la rentabilité de cet investissement dépend de l'offre et de la demande pour le bois. Le rendement brut d'un tel investissement dépasse rarement 2 % par an.

A savoir

Le régime des plus-values immobilières s'applique en cas de vente de votre forêt ou de votre part de GFI. Toutefois, une réduction d'impôt de 10 € par hectare et par an est accordée. La plus-value taxable se réduit à chaque année de détention supplémentaire, tant en termes d'IR (taux de 19 %, exemption après 22 ans) que de prélèvements sociaux (taux de 17,2 %, exemption après 30 ans).

L'investissement forestier et l'IFI

La fiscalité de l'investissement forestier était très intéressante dans le cadre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), supprimé en 2018. Elle l'est tout autant dans celui de l'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), créé cette année.

En effet, le propriétaire d'une forêt ou de parts de GFI bénéficie d'une exonération de 75 % sur la valeur des forêts du GFI au titre de l'IFI. Il n'existe aucun plafonnement. Cet avantage peut être porté à 100 % s'il a souscrit au capital d'un GFI dès sa création.

L'investissement forestier dans le cas d'une donation et d'une succession

En cas de donation et de succession, les forêts et parts de GFI sont exonérées à hauteur de 75 % de leur valeur. Cette exonération est immédiate si le propriétaire a souscrit au capital d'un GFI dès sa création et après deux ans dans le cas du rachat de parts existantes. Les abattements habituels s'appliquent par la suite (100.000 € par enfant...).

L'investissement dans les forêts vous permet de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux importants. Toutefois, ces avantages sont concédés en contrepartie d'une rentabilité modeste.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer