1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La SCI pour transmettre votre patrimoine
Dernière mise à jour le : 22/06/2020

crédit photo : gopixa/Shutterstock / gopixa

Vous souhaitez organiser la transmission de votre patrimoine à vos enfants. Or, celui-ci est essentiellement constitué de biens immobiliers, difficiles à diviser. La SCI permet d'opérer progressivement et pour un coût fiscal réduit.

Donner progressivement grâce à la SCI

La SCI peut vous aider à transmettre une partie de votre patrimoine de votre vivant. Pour cela, plusieurs montages sont possibles. Le plus simple consiste à créer une SCI à laquelle vous apportez un ou plusieurs biens immobiliers en nue-propriété. Vous en conservez l'usufruit: la jouissance, s'il s'agit de votre résidence principale (ou secondaire) et les revenus locatifs, s'il s'agit de biens loués.

A noter

Le nombre de parts sociales de la SCI doit être suffisamment élevé pour rendre le patrimoine «liquide» et faciliter la transmission progressive à vos enfants. Ainsi, il est plus facile de diviser 1.000 parts que 50.

Réduire le coût de la transmission grâce à la SCI

Au début, vos enfants deviennent associés de la SCI en réalisant un apport symbolique. Puis vous leur donnez des parts supplémentaires. La valeur de ces parts ne porte que sur la nue-propriété des biens immobiliers. Ainsi, les droits de mutation sont réduits par rapport à une transmission des biens immobiliers en pleine propriété.

En outre, la donation de parts est avantageuse par rapport à la donation d'un bien immobilier en direct. Leur valeur est toujours minorée par l'application d'une décote de 10 %.

Le démembrement de SCI

Pour réduire encore le coût de la transmission, il est possible de démembrer les parts de la SCI. Dans ce cas, vous conservez l'usufruit des parts et de ne donner que la nue-propriété. Ce montage permet de réduire un peu plus la valeur de la donation et donc les droits de mutation. Toutefois, l'administration fiscale peut y voir un abus de droit. Pour éviter une requalification, l'opération ne doit pas être motivée par la seule économie fiscale. Un tel montage nécessite l'assistance d'un professionnel.

A savoir

Au sein d'une SCI, seuls les nus-propriétaires ont la qualité d'associés. Si vous donnez des parts en nue-propriété à vos enfants, veillez à conserver au moins une part en pleine propriété.

Comment s'assurer que la SCI restera «familiale»?

Il est possible d'inclure une clause dans les statuts de la SCI pour éviter qu'un de vos enfants ne vende ses parts à un tiers. Ainsi, vous pouvez obliger les associés, vos enfants, à racheter les parts de tout autre associé vendeur.

Calculez les mensualités de votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer