Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Bourse: savez-vous ce qu’est le pas de cotation?
Dernière mise à jour le : 25/10/2021

Connaître le mécanisme des pas de cotation vous permet d’être plus efficace dans vos investissements crédit photo : Getty Images

Connaître le mécanisme des pas de cotation vous permet d’être plus efficace dans vos investissements crédit photo : Getty Images

Investir en Bourse nécessite un certain nombre de connaissances. Ainsi, les cours auxquels les actions peuvent s’acheter et se vendre sont fixés de façon stricte dans le cadre de ce qui est appelé le “pas de cotation”. Désormais et pour les places boursières européennes, ce dernier diffère selon les titres puisqu’il dépend du cours de l’instrument concerné et des échanges quotidiens. Ces règles sont souvent peu connues des investisseurs. Pourtant, il est important de les connaître pour rendre plus efficace sa stratégie d’investissement.

Sommaire:

  • Le principe de base du pas de cotation
  • Bourse de Paris: l’évolution du pas de cotation
  • Les critères qui font varier le pas de cotation
  • Une amélioration de la liquidité pour les penny stocks
  • Passer un ordre de Bourse: bien choisir votre cours d’intervention

Le principe de base du pas de cotation

Qu’est-ce que “le pas de cotation”? Il s’agit de la plus petite unité de variation possible entre deux cours consécutifs d’un instrument financier. Ou encore du nombre et de l’échelonnement des décimales avec lesquels les cours sont affichés. En d’autres termes, le pas de cotation est l’écart minimal entre un cours d’achat et un cours de vente.

Exemple

Le pas de cotation sur un instrument financier cotant 150 euros est fixé à 1 euro. Cela signifie que l’action cote sur des niveaux de cours “entiers”: 149 euros, 150 euros, 151 euros, 160 euros… Les cours intermédiaires, par exemple 150,50 euros, 151,25 euros ou encore 160,89 euros ne sont pas valides. Un ordre de ce type ne sera pas exécuté. L’écart minimal entre un cours d’achat et un cours de vente est de 1 euro: par exemple, un acheteur à 149 euros et un vendeur à 150 euros.

Bourse de Paris: l’évolution du pas de cotation

Pendant plusieurs années, le pas de cotation des valeurs cotées était fixé par le régulateur local. Il existait des différences notables selon les places de cotation. Par exemple, à Paris, la cotation des valeurs s’exprimait avec deux décimales derrière la virgule. Un premier changement est intervenu en 2008/2009 avec un passage à trois décimales pour un certain nombre de valeurs.

Puis, en 2018, dans le cadre de la réforme MIFID-II (Markets in Financial Instruments Directive), des précisions bien supérieures ont été introduites pour l’ensemble des marchés européens qui répondent donc en l’espèce à des règles communes. Désormais, le pas de cotation diffère selon les titres car il est fonction de deux éléments:

- le cours du titre,

- la liquidité du titre (nombre de transactions par jour, en moyenne).

De toute évidence, cette réforme a complexifié la donne pour les investisseurs. Pour s’en convaincre, il suffit d’en juger par le nombre d’entrées du tableau ci-dessous .

Les critères qui font varier le pas de cotation

Cours du titre Nombre de transactions par jour
0 à 9 10 à 79 80 à 599 600 à 1.999 2.000 à 8.999 Plus de 9.000
0 <= cours < 0,1 0,0005 0,0002 0,0001 0,0001 0,0001 0,0001
0,1 <= cours < 0,2 0,001 0,0005 0,0002 0,0001 0,0001 0,0001
0,2 <= cours < 0,5 0,002 0,001 0,0005 0,0002 0,0001 0,0001
0,5 <= cours < 1 0,005 0,002 0,001 0,0005 0,0002 0,0001
1 <= cours < 2 0,01 0,005 0,002 0,001 0,0005 0,0002
2 <= cours < 5 0,02 0,01 0,005 0,002 0,001 0,0005
5 <= cours < 10 0,05 0,02 0,01 0,005 0,002 0,001
10 <= cours < 20 0,1 0,05 0,02 0,01 0,005 0,002
20 <= cours < 50 0,2 0,1 0,05 0,02 0,01 0,005
50 <= cours < 100 0,5 0,2 0,1 0,05 0,02 0,01
100 <= cours < 200 1 0,5 0,2 0,1 0,05 0,02
200 <= cours < 500 2 1 0,5 0,2 0,1 0,05
500 <= cours < 1.000 5 2 1 0,5 0,2 0,1
1.000 <= cours < 2.000 10 5 2 1 0,5 0,2
2.000 <= cours < 5.000 20 10 5 2 1 0,5
5.000 <= cours < 10.000 50 20 10 5 2 1
10.000 <= cours < 20.000 100 50 20 10 5 2
20.000 <= cours < 50.000 200 100 50 20 10 5
cours > 50.000 500 200 100 50 20 10

Ainsi, pour une valeur dont le cours est actuellement de 140,00 euros et pour laquelle les échanges journaliers dépassent les 9.000 titres, le pas de cotation est de 0,02 euro. La valeur s’échangera donc à 140,02 euros ou 150,08 euros, mais pas à 140,01 euros ou 150,09 euros. De la même manière, pour une valeur dont le cours est de 0,300 euro et qui est peu échangée (10 à 79 titres par jour), le pas de cotation ressort à 0,001 euro. Elle pourra donc coter 0,301 euro, 0,302 euro ou encore 0,307 euro, mais pas 0,3001 euro.

Une amélioration de la liquidité pour les penny stocks

Pour la plupart des valeurs, cette réforme n’a eu que peu de conséquence. Acheter un titre très entouré à 70,20 euros ou 70,21 euros est finalement assez équivalent. Toutefois, il en est autrement pour les penny stocks, ces valeurs cotant moins de 1 euro.

Auparavant, avec deux décimales après la virgule, le “spread” (écart entre l’offre et la demande) était très écarté, ce qui provoquait des décalages de cours importants. Le mécanisme de fixation des prix s’avérait ainsi en partie défaillant. Avec les pas de cotation actuels, les décalages sont bien plus resserrés, ce qui favorise la liquidité et donc l’efficience des marchés.

La réforme MIFID-II

Entrée en vigueur en janvier 2018, la directive européenne MIFID-II vise à renforcer la protection des investisseurs vis-à-vis des institutions financières et des intermédiaires financiers et à améliorer la transparence des marchés comme des transactions. Ainsi, l’article 49 de la directive introduit des exigences spécifiques en matière de pas de cotation. Avec pour objectif d’améliorer le processus de fixation des prix en permettant un meilleur équilibre entre l’offre et la demande pour les actions et les produits dérivés tels que les trackers (ETF). Les pas de cotation (“tick sizes”) sont actualisés chaque année.

Passer un ordre de Bourse: bien choisir votre cours d’intervention

Lorsque vous passez un ordre de Bourse , vous devez rappeler plusieurs éléments: le sens de l’opération, le code Isin ou le code mnémonique de la valeur, la place de cotation de l’action, la quantité de titres souhaitée, le type d’ordre, la durée de validité et le cours unitaire auquel vous souhaitez acheter ou vendre cette valeur.

Or, souvent, des zones d’accumulation apparaissent sur les chiffres ronds (50 euros, 100 euros, 120 euros…) et sont observables dans les carnets d’ordres . Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de vous placer juste au-dessus ou juste en dessous de ces niveaux de cours, à hauteur du pas de cotation. Cela n’affectera qu’à la marge votre prix de revient ou votre performance, tout en augmentant vos possibilités d’être exécuté.

À savoir

Si vous ne respectez pas le pas de cotation, votre ordre est considéré comme invalide et ne peut être exécuté. Votre intermédiaire vous avertit automatiquement de ce blocage et vous demande de modifier votre limite d’intervention.

Annonces immobilières