Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bien choisir son livret d'épargne quand on démarre sa vie d'épargnant
Dernière mise à jour le : 13/04/2021

Pour commencer à épargner, plusieurs livrets existent, permettant de mettre simplement de l'argent de côté crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Pour commencer à épargner, plusieurs livrets existent, permettant de mettre simplement de l'argent de côté crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Toutes les raisons sont bonnes pour épargner : prévoir de belles vacances, réfléchir à un projet immobilier, s'offrir un nouvel ordinateur, un meuble, ou tout simplement garder un peu d'argent de côté en cas de coup dur. Il est donc recommandé aux jeunes actifs de prendre l'habitude d'épargner, même de petites sommes, de façon régulière. Il faut cibler les livrets d'épargne pour démarrer.

Sommaire:

  • Pourquoi épargner?
  • Livret A, LDDS, PEL, CEL, contrat d'assurance-vie: quel livret pour quel objectif?
  • Quel danger pour l'argent mis de côté?

Pourquoi épargner?

Les raisons peuvent être nombreuses et variées, selon les envies et besoins de chacun. Une enquête de l'Ifop, publiée fin 2019, en liste quelques-uns. Parmi les raisons jugées "déterminantes" par les sondés: disposer d'une épargne de sécurité (58%), financer sa retraite (31%), partir en vacances (28%), financer les études ou l'installation de ses enfants (28%), acquérir un bien immobilier (25%), mais aussi réaliser des travaux, acquérir un véhicule, investir, ou encore démarrer un nouveau projet professionnel. Quelle que soit la raison, les jeunes actifs ont tout intérêt à commencer dès que possible à mettre de petites sommes de côté. Même quelques dizaines d'euros, chaque mois, peuvent faire la différence au bout de plusieurs années. Après tout, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Livret A, LDDS, PEL, CEL, contrat d'assurance-vie: quel livret pour quel objectif?

Pour les moins de 25 ans, le Livret jeune semble une bonne première étape, dans l'objectif de se constituer une épargne. Son fonctionnement est simple, le rendement est attractif, avec la possibilité de sortir à tout moment les fonds placés. Il en va de même pour les Livrets A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire, à la rémunération moins élevée, mais permettant de mettre de côté des sommes un peu plus importantes. Dans les trois cas, la personne peut avec facilité mettre le montant de son choix sur son compte d'épargne, quand elle le souhaite. Dans les mois moins fastes, elle peut ne rien y verser, voire retirer de l'argent.

Si l'épargnant vise un achat immobilier à moyen ou long terme, il pourra alors se tourner vers un Plan d'Épargne Logement (PEL), un Compte Épargne Logement (CEL), voire un contrat d'assurance-vie. Attention, dans le cas d'un PEL, il ne pourra pas sortir des fonds comme il le souhaite.

Quel danger pour l'argent mis de côté?

La réponse est simple: aucun! Les sommes placées sur ces livrets sont garanties. D'ailleurs, c'est un critère pour les Français: le sondage de l'Ifop indique que 90% d'entre eux privilégient des placements sécurisés "qui ne présentent aucun risque de perte", quitte à réduire leurs rendements. Pour tous ces livrets, ces derniers sont d'ailleurs limités: de 0,5% à 1% en moyenne. Les taux sont un peu plus élevés pour les Livrets jeune, jusqu'aux 25 ans de l'épargnant.

Calculer sa capacité d'épargne

La première chose à faire est de calculer ses revenus nets mensuels (et nets d'impôts), en réalisant une moyenne, surtout s'ils ont tendance à varier d'un mois à l'autre. Il faut ensuite prendre en compte le coût du logement et des charges fixes (loyer, crédit, électricité, impôts locaux, assurances...). Côté dépenses courantes, c'est plus compliqué. Noter dans un carnet ou conserver tous ses tickets pendant deux à trois mois peut être la solution pour évaluer le budget mensuel moyen dédié aux courses alimentaires, aux achats courants et aux dépenses de sorties et de loisirs.

Une fois toutes ces dépenses soustraites des revenus moyens, l'épargnant en herbe obtient sa capacité d'épargne. Celle-ci comprend les dépenses plus ponctuelles, comme les cadeaux d'anniversaire et de Noël, les déplacements et vacances, les imprévus... À chacun d'estimer le montant de ce pôle de dépenses, mais il est souvent possible de mettre réellement de côté entre 50% et 70% de cette capacité d'épargne.

Prenons Martin, qui gagne 1.500 euros net, après impôts, chaque mois. Son loyer est de 500 euros mensuels. Il compte 300 euros pour ses déplacements en transports en commun et ses factures (électricité, gaz, téléphone, Internet...). Et environ 300 euros pour son budget courses et loisirs. Sa capacité d'épargne s'élève donc à 400 euros. Selon les dépenses du mois, s'il offre un cadeau d'anniversaire à sa mère, s'achète une place de concert ou un livre, par exemple, il pourra envisager de mettre de côté entre 200 et 300 euros.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer