Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Livret A et LDDS: optimisez la rémunération de vos liquidités
Dernière mise à jour le : 03/07/2020

Livret A et Livret LDDS: faites jouer la concurrence pour obtenir un meilleur rendement. crédit photo : Indee.stocker19/Shutterstock / Indee.stocker19

Avec des taux d'intérêt très bas, les performances des livrets d'épargne ne protègent plus contre l'inflation. Ils sont pourtant incontournables pour sécuriser vos liquidités. Toutefois, vous pouvez faire jouer la concurrence pour tenter d'obtenir un meilleur rendement.

Sommaire:

  • Livret A et Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS): des porte-monnaie sécurisés
  • Adoptez une stratégie de court-terme opportuniste
  • Le compte bancaire rémunéré

Livret A et Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS): des porte-monnaie sécurisés

Totalement liquides, sans frais et entièrement défiscalisés, les livrets d'épargne réglementés type livret A et Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) sont idéaux pour abriter votre épargne de précaution. L'argent placé sur ces livrets ne supporte aucun risque de perte et il peut être récupéré à tout moment pour faire face à vos dépenses imprévues. Toutefois, leur rémunération est fixée à 0,5 % depuis février 2020, soit deux fois moins que l'inflation.

Adoptez une stratégie de court-terme opportuniste

Si vous avez des revenus modestes, vous pouvez profiter d'un rendement plus intéressant en souscrivant un Livret d'Epargne Populaire (LEP). Disposant des mêmes avantages que le livret A et le LDDS, il vous offrira le double de rémunération, soit 1 % d'intérêts par an. Les versements sur le LEP sont plafonnés à 7 700 €.

Si vos livrets défiscalisés sont remplis, vous pouvez souscrire un livret bancaire ordinaire. De nombreux établissements financiers proposent des taux promotionnels aux nouveaux souscripteurs, pouvant grimper jusqu'à 3 % en juillet 2020.

Ces taux boostés sont généralement appliqués dans la limite d'un certain plafond de dépôt (100 000 € par exemple) ou pendant une certaine durée (2 à 3 mois le plus souvent). Les livrets bancaires ordinaires ne sont pas défiscalisés, contrairement aux livrets réglementés. Les intérêts obtenus sont soumis à un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 % lors de leur encaissement, englobant l'impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. Les épargnants peuvent toutefois renoncer à ce Prélèvement Forfaitaire Unique et soumettre leurs intérêts distinctement au barème progressif de l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le compte bancaire rémunéré

Le compte courant rémunéré permet de bénéficier d'un taux de rémunération excédant rarement 0,1 à 0,2 %. Les intérêts sont calculés quotidiennement sur la base du solde disponible. Leur versement intervient tous les mois, tous les trimestres ou une fois par an. Rares sont les banques qui en proposent encore. De plus, elles imposent des conditions pour pouvoir en bénéficier: rémunération au-delà d'un certain solde et non au premier euro, seuil minimal à atteindre sur une période déterminée pour le solde créditeur, minimum de dépenses à effectuer avec la carte de crédit associée au compte.... En outre, elle facture souvent des frais de gestion de compte, fixes ou variables, dont le montant peut réduire à néant les intérêts lorsque les sommes placées sont peu élevées. La fiscalité applicable à ces comptes est la même que celle des livrets bancaires ordinaires.

En savoir plus

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer