1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EXCLUSIF. Le comédien Philippe Caubère accusé de viol, une enquête ouverte
Le Point18/04/2018 à 06:57

À 67 ans, l'acteur et metteur en scène Philippe Caubère, molière 2017 du comédien dans un spectacle de théâtre public pour son spectacle Le Bac 68, va devoir fouiller dans ses souvenirs pour répondre aux questions des enquêteurs de la police judiciaire. Selon nos informations, confirmées par des sources judiciaires, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 16 avril pour viol à la suite d'une plainte par une femme. Cette plainte a été déposée le 27 mars par une ex-militante des Femen âgée d'une vingtaine d'années de moins que le comédien auprès du parquet de Béziers, ville où le crime dénoncé aurait été commis, selon une source judiciaire. Les faits dont il est accusé remontent à l'année 2010.

Ancien membre de la troupe du théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine dans les années 70, Philippe Caubère est connu pour ses spectacles autobiographiques comme Le Roman d'un acteur. Cette saison 2017-2018, il s'est produit à Paris et en province avec son seul en scène Adieu Ferdinand, une manière de dire au revoir à ce personnage qu'il avait créé de toutes pièces d'après sa propre histoire dans les années 80. L'acteur doit notamment jouer au théâtre Liberté du 19 au 21 avril, à Toulon, et du 1er au 16 juin à Montpellier, pour le Printemps des comédiens.

Acteur engagé, il s'est régulièrement qualifié de féministe. À l'époque des lois visant à...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    18 avril07:27

    C'est quand même curieux ces nénettes qui se manifestent plusieurs années après les faits?...vrais ou faux, de quoi ruiner la vie de cet homme et surtout sa famille, ses enfants...;-(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer