1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Exclusif ? Jérôme Peyrat, ex-conseiller de Sarkozy, rejoint l'Elysée
Le Point11/05/2019 à 18:05

Même sans boule de cristal et dépourvu de tout talent pour la cartomancie, on devine que c'est une arrivée qui ne devrait pas passer inaperçue. On a beau entrer à l'Élysée sur la pointe des pieds pour ne surtout pas contrarier le mystère ni le secret qui dans ce lieu avalent tout, difficile d'empêcher le monde extérieur de commenter, et parfois de s'étonner. Sans nul doute, le recrutement comme conseiller politique au cabinet du chef de l'État de Jérôme Peyrat, 56 ans, figure de la droite, ancien conseiller de Chirac à Paris et à l'Élysée, de Sarkozy à l'Intérieur et à l'Élysée, suscitera les « oh » de son ancienne famille politique, les « ah » de la macronie, et les questions des observateurs.Double cultureCelui qui fut également directeur général de l'UMP sous la présidence de Nicolas Sarkozy et conseiller de Nathalie Kosciusko-Morizet rejoint le pôle politique élyséen recomposé, après le départ de Stéphane Séjourné, autour du conseiller spécial Philippe Grangeon. Maire de la Roque-Gageac en Dordogne depuis presque vingt-cinq ans, Peyrat possède la double culture, que les mauvais esprits disent trop rare en macronie, du haut fonctionnaire et de l'élu local. « Il a une connaissance fine de la droite, des élus locaux et des associations d'élus », se réjouit-on à l'Élysée.Mais Peyrat, c'est aussi un personnage, diront ceux qui l'ont côtoyé. Aussi facétieux que certains macronistes sont sévères, de son...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    11 mai20:06

    La politique, petite affaire entre amis où le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ces "amis". D'aucuns aiment appeler ça une démocratie peut-être parce qu'il ne savent pas ce qu'est une vraie République démocratique. Mais il est vrai que l'état depuis plus d'un siècle à tout fait pour établir les confusions.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer