1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : LR en ordre de marche, malgré les divisions
Le Point30/01/2019 à 06:40

Ce mardi après-midi, la commission d'investiture des Républicains a validé les trois têtes de liste choisies par Laurent Wauquiez : François-Xavier Bellamy, philosophe conservateur, Agnès Evren, présidente de la fédération LR de Paris, et Arnaud Danjean, député européen sortant, expert des questions de sécurité et de défense. La salle était acquise au président des Républicains. La quarantaine de cadres du parti présents ont parlé d'une même voix : « En tout cas, ça fera une bonne photo », s'est exclamée Valérie Debord, vice-présidente de la région Grand-Est, adjointe au maire de Nancy.

Quelques voix discordantes se sont tout de même fait entendre. Gérard Larcher a répété qu'il n'était pas favorable au choix de la tête de liste, François-Xavier Bellamy, qui a participé au lancement de Sens commun, l'émanation politique de la Manif pour tous. « Si cette partie de notre famille politique existe et est importante, elle n'est pas majoritaire », a fait valoir le président du Sénat, qui n'a pas pour autant entamé de rupture avec la direction de son parti. « Il a dit qu'il n'était pas d'accord, mais qu'il n'irait pas bouder dans son coin », résume un cadre LR présent à la réunion. Malgré les protestations dans son camp, Laurent Wauquiez a maintenu son choix de tête liste. Il fait le pari que l'électorat conservateur, qui s'est déplacé pour élire Fillon candidat de son parti à la présidentielle, ou sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nicog
    30 janvier00:10

    Normal que LR soit mal à l'aise puisqu'ils votent à 90% pour Makron.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer