1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : Glucksmann espère une « remontada »
Le Point03/05/2019 à 10:51

À la peine dans les enquêtes d'opinion à moins d'un mois des européennes, Raphaël Glucksmann a appelé jeudi à Bordeaux ses partisans à lutter contre le « fatalisme, la résignation » de la gauche pour « faire mentir les pronostics » et entamer une grande « remontada ». « Nous avons 24 jours, 24 jours pour faire mentir les pronostics, 24 jours pour raconter l'histoire d'une grande remontada, celle de la gauche française et de la gauche européenne. Le fatalisme, la résignation, voilà nos adversaires. La campagne ne fait que commencer », a lancé la tête de liste soutenue par le PS, au cours d'un meeting qui a réuni quelque 600 personnes au théâtre Femina, loin de la jauge maximum.« Ensemble, nous allons porter partout dans ce pays, pendant les 24 jours qui restent, ce message : nous pouvons, nous voulons construire une Europe écologique et sociale. Nous pouvons, nous voulons sortir de ce match entre libéraux et nationalistes. Nous pouvons, nous voulons que la gauche renaisse et qu'elle l'emporte. C'est notre projet? ! » a-t-il conclu, en parodiant la phrase hurlée par Emmanuel Macron à la fin d'un meeting en 2016.Entré en campagne mi-mars, l'essayiste de 39 ans n'a pas encore réussi à faire décoller la liste PS-Place publique, qui stagne autour de 5-6 % dans les sondages, et a même recueilli 4 % des intentions de vote, un point de moins que la barre des 5 % qui permet d'envoyer des élus à Strasbourg, dans un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer