1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes : « Brexit », le parti des choses simples
Le Point23/05/2019 à 09:53

C'est entendu, l'élection européenne est un scrutin complexe. Des milliers de candidats, des centaines de listes, des dizaines de coalitions possibles? Si les francophones peuvent compter sur Le Point, qui a concocté un mode d'emploi simple et efficace pour s'y retrouver, les invités-surprises du scrutin, les Britanniques, semblaient un peu perdus. Mais c'était sans compter sur le génie politique du royaume, qui a accouché d'un nouveau mouvement quelques semaines avant le royal baby : le parti « Brexit ».Une formation aussi loufoque que l'élection qui l'a vue naître. Le Royaume-Uni vote en effet pour envoyer des élus siéger dans un Parlement qu'il prévoit de quitter prochainement. Combien de temps va durer leur mandature ? Le pays doit-il finalement rester dans l'UE ? Ces questions divisent profondément les deux grands partis traditionnels : les travaillistes pro-UE mènent une fronde contre leur leader, Jeremy Corbyn, tenté par le Brexit, tandis que les conservateurs pro-Brexit boudent leur chef, la Première ministre Theresa May, qui avait fait campagne pour rester dans l'UE avant le référendum?Lire aussi Parlement européen : comment s'y retrouver dans la myriade de groupes politiques? ?De cette grande confusion a émergé un parti aux idées simples et courtes, dont le nom tient en six lettres. Et c'est bien lui, le Brexit, qui est actuellement en tête des sondages et qui devrait fournir le gros du contingent britannique à Strasbourg, en...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer