1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes: Bannon prédit un "tremblement de terre" le 26 mai
Reuters18/05/2019 à 11:47

EUROPÉENNES: BANNON PRÉDIT UN "TREMBLEMENT DE TERRE" LE 26 MAI

PARIS (Reuters) - Steve Bannon, ancien conseiller de Donald Trump, prédit un "tremblement de terre" dimanche prochain lors des élections européennes avec l'émergence d'un grand groupe populiste au Parlement de Strasbourg, prélude selon lui à la réélection du président américain et à l'arrivée de Marine Le Pen au pouvoir.

Le stratège de la victoire de Donald Trump en 2016, qui a posé ses valises à Paris, estime dans une interview publiée samedi par Le Parisien que, "de toutes les élections qui auront lieu le week-end prochain en Europe, y compris au Royaume-Uni avec Nigel Farage et son Brexit Party, c'est de loin, ici, en France, la plus importante. Pas de doute".

Les élections européennes ont lieu la semaine prochaine du jeudi 23 au dimanche 26 mai. Elles ont lieu en France dimanche.

Selon lui, l'élection d'Emmanuel Macron en 2017 a "stoppé net" le "mouvement populiste d'insurrection" lancé avec l'élection de son champion aux Etats-Unis.

"La révolte nationale populiste semblait finie. Mais le week-end prochain, vous aurez une situation où Matteo Salvini (co-chef d'extrême droite du gouvernement italien, NDLR), Marine Le Pen et Nigel Farage peuvent être à la tête de trois des quatre plus gros partis présents au Parlement européen. Tout a changé en deux ans", déclare-t-il.

Cette victoire propulserait selon lui vers l'Elysée la présidente du Rassemblement national, dont le parti est donné au coude-à-coude avec La République en marche dans les sondages avant le scrutin européen de dimanche.

"Si Macron ne gagne pas le 26 mai prochain, la politique française sera réinitialisée. La course pour la présidence commencera le lendemain des européennes", dit-il.

Steve Bannon explique être un "conseiller informel" de Marine Le Pen pour battre Emmanuel Macron, qui s'est engagé dans la campagne, faisant du Rassemblement national son ennemi.

"Mon rôle est de faire des connexions, de donner des conseils généraux. Je leur ai par exemple soufflé l'idée que Macron organisait un référendum sur lui-même", souligne-t-il.

En outre, une victoire des populistes en Europe serait une étape importante pour la réélection de Donald Trump.

"Trump n'aurait pas été élu président sans le Brexit. Ça donne un élan. Si les populistes font plus de 30% aux européennes, cela donnera cet élan qui aidera Trump pour la campagne de 2020", affirme Steve Bannon.

(Yves Clarisse, édité par Danielle Rouquié)

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Mareva-
    18 mai21:46

    Dès lors qu'il intervient en Europe où il n'a strictement rien à faire Bannon est un manipulateur qui prend ses désirs pour des réalités. L'élection européenne n'a jamais donné la tendance puisque le RN n'aura pas plus d'élus qu'en 2014 ou 8 des 24 d'entre-eux avaient quitté le parti et leur bilan européen à été le plus nul jamais vu avec détournement de fonds etc

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer