1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Emploi fictif : l'ex-sénateur PS Roland Povinelli bientôt jugé
Le Point21/08/2018 à 11:26

Le maire socialiste d'Allauch, Roland Povinelli, a tenté, sans succès, de contester sa mise en examen pour détournement de fonds publics devant la Cour de cassation. 

La décision de la Cour de cassation, tombée en plein été, est passée inaperçue. En affirmant qu'un parlementaire peut être poursuivi pour détournement de fonds publics, elle jette pourtant une nouvelle pierre dans le jardin d'un certain? François Fillon. Début 2017, quand l'affaire Pénélope avait éclaté, les conseils du candidat LR à la présidentielle avaient en effet affirmé qu'un sénateur, à savoir une personne « investie d'un mandat électif », n'était pas « dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ». Une caractéristique essentielle pour que l'infraction soit constituée, et pour que le parquet national financier (PNF) puisse se saisir?

Le problème de droit, notamment soulevé par Me Antonin Lévy, avait déclenché un débat très intense entre juristes. Le 11 juillet 2018, dans une affaire très similaire à celle qui a entraîné la chute de François Fillon, la cour suprême de l'ordre judiciaire a finalement tranché : oui, un sénateur peut comparaître pour détournement de fonds publics. Il suffit pour cela de relever, comme la Cour de cassation l'avait déjà fait, fin juin 2018, dans un autre dossier ? celui de la caisse noire de l'UMP au Sénat, dans lequel cinq élus sont mis en examen ?, que les sénateurs sont chargés d'une « mission de service public ».

Modelages et soins du corps

Ainsi en...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer