1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des militants antispécistes interpellés pour avoir libéré des animaux d'élevage
Le Point21/05/2019 à 16:56

Ils sont accusés d'avoir « libéré » des poules, des dindes et des truies. Selon les informations de Franceinfo, une vaste opération policière a eu lieu ce mardi contre des militants animalistes et antispécistes : une dizaine de personnes ont été interpellées, certaines ont été placées en garde à vue. L'association « Boucherie abolition », qui serait en lien avec les militants en question, dénonce des interpellations à travers toute la France, en Île-de-France, à Tours, à Nice ou encore à Toulouse.Lire aussi Les antispécistes contre-attaquentCes interpellations simultanées s'inscriraient dans le cadre d'une enquête autour d'une opération menée en avril dernier dans l'Eure, l'Orne ou en Eure-et-Loir. De nombreux militants s'étaient à l'époque rendus sur des exploitations agricoles, des élevages plus précisément, pour libérer des poules, des dindes et des truies de leurs enclos. L'opération avait été largement relayée sur les réseaux sociaux par les militants animalistes, diffusée en direct sur Facebook et adressée via Twitter à de nombreux médias afin qu'ils la partagent. Une quinzaine d'activistes apparaissent sur les images à visage découvert, brandissant des panneaux aux slogans prônant en plusieurs langues la fin de l'enfermement des animaux et prennent en photo les poules libérées s'ébattant dans le champ voisin. Le parquet d'Évreux avait ouvert une enquête suite à ces opérations.Lire aussi Jean-François...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer