1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Concorde : les débris du crash cherchent preneur
Le Point15/06/2019 à 12:40

Un appel d'offres pour le moins passé inaperçu... Le 11 février dernier, le ministère de la Justice, propriétaire des vestiges du « Sierra Charlie », surnom du Concorde d'Air France, a fait part de son envie de se débarrasser de cette cargaison encombrante, selon les informations du Parisien. Entreposés dans un entrepôt du Val-d'Oise, les débris concernent à la fois ceux de l'avion qui s'est écrasé le 25 juillet 2000 lors de son décollage à Roissy, mais aussi des ruines de l'« Hotelissimo », l'hôtel qui avait été percuté par l'appareil lors de sa chute.L'appel d'offres consiste à trouver une entreprise pouvant traiter ces débris qui ont été pour « la plupart brûlés et recouverts de kérosène séché ». Selon la chancellerie, le candidat retenu sera dévoilé dans les prochains jours et le marché public devra se faire « au coût global le moins cher ». À la demande du ministère de la Justice, l'entreprise retenue aura pour mission, avant d'enfouir ou de « valoriser » ces déchets, d'en établir le « diagnostic ». De son côté, la Place Vendôme assure que « la dimension environnementale est intégrée dans l'appel d'offres ».Les détecteurs de fumée contiennent des éléments radioactifsPour autant, l'association de défense de l'environnement Robin des Bois estime que de nombreuses zones d'ombre persistent. « Il est surprenant que ces déchets n'aient pas été caractérisés », explique dans les colonnes du...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer