Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief du 2 décembre : le CAC 40 boucle sa 9e semaine de hausse consécutive

information fournie par Boursorama02/12/2022 à 18:00

Vous le voyez ce trait vertical quand vous regardez le graphique intraday du CAC 40 ? Eh bien ce trait, c'est l'emploi américain, avec des chiffres meilleurs que prévu en novembre : 263.000 postes créés contre 200.000 attendus par le consensus compilé par Reuters et un taux de chômage stable, à 3,7%.

Ce qui monte en revanche, c'est le salaire horaire moyen qui a grimpé de 5,1% en glissement annuel, après +4,9% en octobre.  Qui dit marché du travail vigoureux, salaires qui montent, dit pas d'obligation à court terme de vraiment freiner sur la remontée des taux dit Bourse qui baisse... mais pas tant que ça ! Passé la réaction, le CAC 40 a repris du terrain. Il termine la journée à -0,17% vers les 6742 points. Et surtout il boucle sa 9e semaine de hausse consécutive à +0,44% sur cinq jours !

Outre-Atlantique, la réaction baissière est un peu plus forte avec un Dow Jones qui cède 0,5% vers les 34.214 points à 17h45 et le Nasdaq à -1% vers les 11.368 points.

Valeurs en hausse

Orpea, qui a bondi sans raison apparente vers la fin de séance, domine le SBF 120.

Trigano affiche une 3e séance de progression consécutive dans la foulée des bons résultats sur l'exercice 21-22 dévoilés en milieu de semaine. Derrière on retrouve OVH Cloud.

Sur le CAC 40, Teleperformance mène le bal après avoir annoncé avoir conclu un accord mondial avec la fédération syndicale des services UNI Global Union. Cet accord vise à renforcer la défense du droit des salariés à former des syndicats et à participer à des négociations collectives. Selon le groupe, cet accord reflète aussi une volonté concertée de progrès dans le domaine de l'environnement de travail, notamment dans la santé et la sécurité.

Valeurs en baisse

Le trio de têtes des replis sur le SBF 120 est constitué d'Antin Infrastructures Partners, McPhy Energy et SES.

Sur le CAC 40, c'est Worldline qui est lanterne rouge, devant Stellantis et Sanofi. Le groupe français a fait savoir que, dans le cas d'une offre d'achat de sa part sur Horizon Therapeutics, celle-ci se ferait uniquement en numéraire, conformément à la réglementation irlandaise sur les OPA. "Il n'y a aucune certitude quant à la remise effective d'une offre, ni quant aux termes d'une telle offre, le cas échéant", a précisé Sanofi. Pour rappel, on a appris en début de semaine que Sanofi serait en négociations avec la biotech irlandaise qui pèse plus de 23 milliards de dollars en Bourse après ses révélations, ce qui explique la réaction du marché aujourd'hui.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -0.13%
Euronext Paris +0.31%

Vidéos les + vues