Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le debrief Bourse du 28 février : le CAC 40 finit en baisse la dernière séance du mois

information fournie par Boursorama28/02/2023 à 18:10

Après la progression d'hier, le CAC 40 a connu une journée hésitante qu'il clôture sur un repli de 0,38% vers les 7.268 points et presque 5 milliards d'euros échangés pour cette dernière séance de février. Sur le mois, il aura tout de même pris 2,62%.

Il faut dire que chez nous non plus l'inflation ne désarme pas. En février, les prix à la consommation ont augmenté de 6,2% sur un an, après 6% en janvier, selon l'Insee. De quoi ramener les rendements obligataires sur des plus-hauts.

L'Insee qui a par ailleurs confirmé ses estimations de croissance de l'économie française au quatrième trimestre 2022, à +0,1% après +0,2% au troisième trimestre.

Outre-Atlantique, on ne sait pas trop sur quel pied danser non plus. A 17h45, le Dow Jones cède 0,3% vers les 32.797 points quand le Nasdaq est à +0,3% vers 11.499 points, porté notamment par la hausse de 3,4% de Meta.

Valeurs en hausse

Une fois n'est pas coutume, c'est Wendel qui finit en tête des progressions sur le SBF 120 devant OVH Cloud qui rebondit après deux séances de net repli.

Sopra Steria et Fnac Darty sont aussi à l'honneur.

Sur le CAC 40, c'est Worldline qui finit la course en tête, soutenu par Morgan Stanley. Le bureau d'études de la banque américaine a relevé sa recommandation de "pondération en ligne" à "surpondérer" avec un objectif de cours de 51 euros. Il apprécie notamment les perspectives de croissance du groupe.

A noter enfin sur le SRD, le bond de 17,7% de l'action AB Science. La biotech profite de la publication des résultats positifs de son étude de phase 3 consacrée à la maladie d'Alzheimer dans une revue scientifique.

Valeurs en baisse

Nouvelle séance compliquée pour SES après les prévisions 2023 décevantes dévoilées hier.

Sartorius Stedim et Eurofins Scientific se replient également.

Et puis Casino fait partie des perdants du jour. Le groupe de distribution a dévoilé un chiffre d'affaires de 9,16 milliards d'euros au 4e trimestre 2022, en croissance de 4,4% en données comparables, tiré par l'Amérique latine et les magasins de proximité en France. Mais les investisseurs ont sanctionné la forte chute d'activité des hypers (-6,2% en comparable) et supermarchés (-4%) dans l'Hexagone sur la période. Casino publiera ses résultats complets le 10 mars.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues