Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 24 janvier : lundi de tempête pour le CAC 40 qui cède 3,97%

information fournie par Boursorama24/01/2022 à 18:31

Alors là mes amis, c'est peu de dire qu'on a mal commencé la semaine. On sentait bien une nervosité des investisseurs depuis plusieurs séances, on en a la concrétisation aujourd'hui. Alors que la semaine s'annonce chargée entre résultats d'entreprises et décision de la Fed sur les taux, le CAC 40 l'a ouvert de la plus mauvaise des façons avec un repli de 3,97% plus forte baisse en journée depuis mars 2020, enfonçant les 7000, 6900 et 6800 points à 6787,79 points, et 5,6 milliards d'euros échangés.

Il était inutile de chercher le salut du côté de Wall Street alors que les bruits de botte en Ukraine ajoutent une pincée de tensions géopolitiques sur une situation déjà compliquée. A 17h45 le Dow Jones cède 2%% vers les 33.541 points alors que le Nasdaq est lui à -3% vers les 13.344 points

Valeurs en baisse

Sur le SBF 120, c'est le coup de massue pour les acteurs de la dépendance Orpea et Korian. Orpea en chute de 16,1% a même demandé la suspension de son cours dans l'attente de communiqué. Un mouvement de défiance des investisseurs lié à la parution imminente d'un livre enquête choc sur les pratiques du groupe et intitulé « Les Fossoyeurs ». Korian cède lui 14%

Toujours sur le SBF 120 Valneva est à nouveau attaquée, la biotech cédant 9%

Et sur le CAC 40, on a quelques gadins aussi : Saint Gobain, Stellantis, Worldline et Safran avec des chutes allant de 8,5% pour Saint-Gobain à 6,4% pour Safran

Valeurs en hausse

Seules trois valeurs du SBF 120 finissent dans le vert emmenées par Bic. Le groupe a annoncé le lancement d'un second programme de rachat d'actions à composante ESG pour un montant de 40 millions d'euros.

Derrière on retrouve Ipsen qui grappille 1,26%.

Enfin sur le CAC 40 Orange est la seule rescapée à +0,9%. On vous en avait déjà parlé mais selon plusieurs médias, Christel Heydemann serait sur le point d'être nommée à la direction générale de l'opérateur télécoms.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -9.82%

Vidéos les + vues