Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 22 mars : le CAC 40 toujours en pause

information fournie par Boursorama22/03/2021 à 18:38

Le CAC 40 poursuit la pause amorcée en fin de semaine dernière. Il faut dire que la perspective d'une prolongation du confinement en Allemagne n'est pas de bon augure et que les investisseurs gardent un oeil sur la Turquie après la chute de la livre turque liée au limogeage du gouverneur de la banque centrale du pays.

L'indice parisien termine la séance en repli de 0,49% vers les 5968 points.

Du côté des valeurs,

La détente sur le marché obligataire favorise le segment technologique, à l'instar de STMicro et de Dassault Systèmes, plus fortes hausses du jour.

Les valeurs dites de refuge comme Air Liquide sont elles aussi recherchées.

A l'inverse, le marché sanctionne Kering, plus forte baisse de l'indice : -2,86%. Le titre est pénalisé par des informations d'un blog spécialisé relatant un éventuel rapprochement avec Richemont en janvier dernier. Une proposition qui aurait été rejetée par le principal intéressé.

A la baisse également, la foncière commerciale Unibail-Rodamco-Westfield qui souffre des nouvelles mesures prophylactiques et lâche plus de 2%.

L'actualité est également marquée par la poursuite du feuilleton Veolia-Suez. Ce dernier a proposé à Veolia de revoir le prix de son offre pour le porter de 18 euros à 20 euros par action et de céder davantage d'actifs aux fonds Ardian et GIP. Une offre immédiatement déclinée par le principal intéressé. Veolia lâche plus de 2%.

Du côté des baisses, l'actualité en Turquie pèse sur BNP Paribas, exposé au marché turc. Le titre perd 0,86%.

Sur le SBF 120, les investisseurs saluent l'arrivée de Valneva au sein de l'indice.

Après deux séances en fort repli, Technip Energies est de nouveau recherché

A l'inverse, Plastic Omnium souffre de l'abaissement de recommandation de JPMorgan sur la valeur de "surpondérer" à "neutre". La banque a également réduit son objectif de cours de 40 à 38 euros.

Enfin, outre-Atlantique, c'est un début de semaine plutôt encourageant pour le marché actions dans le sillage de la détente sur le marché obligataire.


Valeurs associées

Euronext Paris +2.04%
Euronext Paris +4.90%
Euronext Paris +1.04%

Vidéos les + vues