1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 21 novembre : la pause se prolonge sur le CAC40

Boursorama21/11/2019 à 18:28

La pause se poursuit à Paris qui clôture en légère baisse pour la quatrième séance d'affilé. L'optimisme autour de la perspective d'un accord commercial entre Washington et Pékin a laissé place, depuis quelques séances maintenant à un regain d'aversion au risque à cause de l'absence d'avancées concrètes dans le dossier. Dans ce contexte, le CAC parvient à redresser la barre au fil de la séance, aidé par la résilience de Wall Street et ne cède que 0,22% à 5881points. 

La valeur du jour c'est bien sûr la FDJ qui a flambé pour son premier jour de cotation. Plus de 500.000 particuliers ont participé à la souscription,  ce qui en fait une immense succès populaire. Selon une source  proche du dossier, 80% des investisseurs sont de long terme et non spéculatifs avec une forte présence d'investisseurs institutionnels, français à 47%. Selon Euronext, cette opération est le placement le plus important en France depuis Natixis en 2006. Le titre clôture en hausse de 16,41% à 22,70 euros après une ouverture à 19,90 euros, dans le haut de la fourchette intitiale. 

Sanofi qui doit présenter son nouveau plan stratégique le mois prochain réfléchit à une coentreprise ou à une vente de son activité de médicaments sans ordonnance. Une introduction en Bourse (IPO) de cette activité, qui pourrait être valorisée environ 30 milliards de dollars ferait aussi partie des pistes à l'étude.

LVMH aurait relevé son offre sur Tiffany & Co selon Bloomberg à 130 $ par action (valorisant le joailler US à 14,6Mds$). Le groupe de luxe français devrait pouvoir analyser les comptes du joaillier américain selon l'agence de presse.

Le reste du secteur du luxe est mal orienté, à l'image de Hermès et de Kering. 

Sur le SBF 120, SES se distingue à la hausse. Credit Suisse a confirmé son opinion Sous-performance et son objectif de cours de 19 euros sur le titre après les dernières annonces sur la monétisation de la bande C aux Etats-Unis. La valorisation à court terme semble maintenant attrayante pour le bureau d'études, compte tenu des perspectives de croissance.
 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer