Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Ne laissez pas dormir votre Plan d’Epargne Populaire (PEP)
Dernière mise à jour le : 26/09/2019

Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

Le Plan d’Epargne Populaire (PEP) est un produit d’épargne réglementé. Sa commercialisation s’est arrêtée en 2003 suite à la création du Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP). Toutefois, si vous détenez un PEP, vous pouvez encore l’alimenter et le transférer. Et bénéficier de ses avantages fiscaux.

Les caractéristiques du Plan d’Epargne Populaire (PEP)

Créé en 1990, le Plan d’Epargne Populaire (PEP) est destiné à favoriser l’épargne de long terme des ménages en échange d’un avantage fiscal. Après huit ans de détention, les plus-values et intérêts accumulés sont exemptés d’impôt tandis que les versements bénéficient d’une garantie en capital. La détention d’un PEP n’est pas limitée en durée.

Le PEP peut prendre deux formes:

  • Le PEP bancaire. La rémunération des sommes placées est définie dans le contrat. Le taux peut être fixe ou non.
  • Le PEP assurance. Cette enveloppe est proche de l’assurance-vie (mono-support en euros ou multi-support, associant fonds en euros et unités de compte).

Le détenteur d’un PEP peut y placer librement jusqu’à 92.000 € (la capitalisation des intérêts peut dépasser ce plafond). L’épargne placée dans un PEP est disponible à tout moment: la sortie peut prendre la forme d’un versement en capital ou en rente. Dans les deux cas, les plus-values et intérêts acquis sont exemptés d’Impôt sur le Revenu (IR) après le huitième anniversaire du PEP. Cependant, les prélèvements sociaux sont dus.

Que faire de son PEP?

La commercialisation du PEP a été arrêtée le 25 septembre 2003. Toutefois, vous pouvez actuellement détenir un PEP ouvert avant cette date. Aujourd’hui, il a donc plus de huit ans: sa transformation en capital ou en rente est exonérée d’impôt. De fait, il s’agit d’un outil retraite appréciable, en complément, ou non, d’un ou plusieurs contrats d’assurance-vie ou Plans d’Epargne Retraite Populaire (PERP).

Malgré tout, vous devez vous intéresser à votre contrat. Si sa rémunération est attractive, conservez-le. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez choisir de le transférer dans un autre établissement plus généreux, tout en conservant les avantages liés à son ancienneté.

A savoir

Le transfert d’un établissement à un autre peut occasionner des frais, de l’ordre d’une centaine d’euros.

Enfin, la transformation d’un «vieux» PEP bancaire en PEP assurance peut également être intéressante. Là encore, vous conservez l’antériorité fiscale de votre placement. De plus, vous bénéficiez d’une offre de placement plus diversifiée et des avantages propres à l’assurance-vie en termes de succession (exonération de 152.500 € par bénéficiaire pour un transfert réalisé avant les 70 ans du détenteur, abattement de 30.500 € sur les primes versées pour un transfert réalisé après les 70 ans du détenteur).

Le PEP est un produit d’épargne destiné à favoriser l’investissement de long terme. En échange, les produits de votre placement son exonérés d’impôt. Le PEP n’est plus commercialisé. Si vous détenez un «vieux» contrat, il peut être judicieux d’opérer son transfert vers une assurance-vie.

Annonces immobilières