1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La surcomplémentaire santé, pour être mieux remboursé
Dernière mise à jour le : 24/10/2018

George Rudy/Shutterstock / George Rudy

Les remboursements de votre mutuelle obligatoire peuvent être trop faibles ou peu adaptés à vos besoins. Il peut être tentant de souscrire une surcomplémentaire santé afin d'être remboursé totalement ou partiellement des frais restants à votre charge.

La surcomplémentaire, le troisième niveau de remboursement

Une surcomplémentaire santé est une assurance santé à laquelle vous pouvez adhérer en renfort de votre mutuelle dite «complémentaire principale». La surcomplémentaire constitue un troisième niveau de remboursement après celui de la Sécurité Sociale et de votre mutuelle. 

Généralement, la surcomplémentaire est destinée à rembourser les dépassements d'honoraires tout comme les frais dentaires et d'optique restant à votre charge. Toutefois, les prises en charges peuvent être plus larges (vaccins, cures thermales...). 

La surcomplémentaire santé pour les salariés

Depuis 2016, toutes les entreprises ont l'obligation de proposer à leurs salariés une complémentaire santé de base. Cette mutuelle doit prévoir un certain nombre de garanties minimales nommées «panier de soins». Dans le même temps, les remboursements de votre mutuelle sont limités par la loi, par exemple, lorsque vous consultez des spécialistes n'ayant pas signé le Contrat d'Accès aux Soins (CAS). Si votre mutuelle obligatoire ne répond pas à vos attentes et besoins, souscrire une surcomplémentaire peut constituer la solution. 

La surcomplémentaire prend souvent la forme d'une option proposée par votre mutuelle pour une durée minimale d'un an. Vous avez alors un surcoût à payer de l'ordre de quelques dizaines d'euros par mois. La surcomplémentaire peut améliorer l'ensemble des garanties de votre mutuelle ou seulement quelques postes de soins précis (dentaire, optique). Il est également possible de souscrire une surcomplémentaire auprès d'une autre compagnie d'assurance. 

Surcomplémentaire et télétransmission

Vos demandes de remboursement de soins adressées à la Sécurité Sociale sont transmises automatiquement à votre mutuelle en vue du remboursement de la partie complémentaire. Or la Sécurité Sociale ne peut transmettre ces informations qu'à un seul organisme. Si vous avez souscrit une surcomplémentaire auprès d'une autre mutuelle, vous devez lui expédier vous-même les documents pour obtenir votre remboursement.

La surcomplémentaire santé et le contrat individuel

Si vous êtes couvert par un contrat individuel, le recours à une surcomplémentaire est le plus souvent superflu. Pour obtenir une meilleure protection, il est recommandé de changer complètement de complémentaire ou de faire évoluer les garanties de votre mutuelle en fonction de vos besoins.  

La surcomplémentaire vient en complément de la mutuelle santé obligatoire. Généralement, elle est souscrite pour couvrir des besoins spécifiques actuellement mal remboursés.

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer