1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'attribution d'actions gratuites est sans effet réel sur la valeur de votre ligne d'actions
Dernière mise à jour le : 14/05/2019

ESB Professional/Shutterstock / ESB Professional

Les entreprises cotées en Bourse peuvent réaliser des attributions d'actions gratuites. En tant qu'actionnaire, vous recevez alors des actions nouvelles en proportion de celles déjà détenues en portefeuille. Sur le plan comptable, l'impact de ce type d'opération est nul. L'intérêt est ailleurs.

La société incorpore une partie de ses réserves dans son capital

Une entreprise réalisant des bénéfices peut les distribuer à ses actionnaires sous forme de dividendes ou les conserver en tant que «réserves». Par la suite, ces réserves peuvent à nouveau être distribuées ou incorporées, pour tout ou partie, dans le capital de l'entreprise. Dans ce cas, cette dernière réalise le plus souvent une attribution d'actions gratuites.

Dans le cadre d'une telle opération, de nouvelles actions sont émises. En tant qu'actionnaire, vous en recevez une certaine quantité en fonction du nombre d'actions déjà détenues en portefeuille. Par exemple, vous recevez une action nouvelle pour 10 déjà détenues.

L'attribution d'actions gratuites impacte le cours de l'action et votre prix de revient

Cette opération entraîne une rectification des cours de Bourse. Le coefficient de rectification se calcule à l'aide de la formule suivante:

K = n / (n + n')

K = coefficient de rectification des cours anciens

n = nombre minimum d'actions anciennes à détenir pour recevoir des actions nouvelles

n' = quantité d'actions nouvelles reçues pour ce minimum détenu

Exemple

Une société distribue une action nouvelle pour quatre actions anciennes. K est égal à 4 / (4 + 1), soit 0,8. Tous les cours de la valeur précédant le jour d'attribution sont alors corrigés avec ce coefficient. Ceci est valable pour le suivi des graphiques et pour le calcul de votre prix de revient. Si ce dernier était de 10 € avant l'attribution, il est de 8 € ensuite (10 x 0,8).

L'attribution d'actions gratuites n'a rien de vraiment «gratuit»

L'attribution d'actions gratuites est une opération purement comptable. En tant qu'actionnaire, vous n'êtes pas plus riche après avoir reçu des actions nouvelles. Certes, vous détenez plus de titres en portefeuille. Néanmoins, la valeur de chaque titre est mécaniquement corrigée à la baisse.

Exemple

Reprenons le cas précédent. Vous aviez quatre actions cotant 10 €. Cette ligne était donc valorisée 40 €. Après l'opération, vous avez reçu une action nouvelle. Vous détenez donc cinq actions cotant 8 €. La valorisation de la ligne n'a pas changé, elle est de 40 € (5 x 8).

Pour autant, l'attribution d'actions gratuites n'est pas inutile. Pour commencer, elle représente un message de confiance de la part de l'entreprise. En effet, celle-ci fait le choix de réduire ses réserves pour augmenter son capital et sa solidité. Ensuite, l'opération vient accroître le nombre de titres en circulation, ce qui permet d'améliorer la liquidité de l'action. Enfin, les actions nouvelles sont assimilées aux actions anciennes: pour le prochain exercice d'activité, elles donneront droit à un dividende.

L'attribution d'actions gratuites est liée à l'incorporation de réserves financières dans le capital de l'entreprise. Elle est sans effet réel sur la valeur des lignes d'actions détenues par les actionnaires.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer